Interdiction des agents en uniformes dans les cérémonies civiles : Des citoyens de Conakry réagissent à cette décision

0
407

Conakry-Guinée : Dans un communiqué diffusé à la télévision nationale hier jeudi 18 novembre 2021, la Direction générale de la Police Nationale, à travers son premier responsable, interdit aux fonctionnaires des forces de défense et de sécurité de participer aux cérémonies civiles en uniformes. Au lendemain de ce communiqué, des citoyens de la capitale Conakry se sont exprimés à notre micro.

Interrogés sur ce sujet, Mamadou Lamine Bah, commerçant au quartier Kipé, situé dans la commune de Ratoma, salut la décision : « Cette une bonne décision parce que les hommes en uniformes n’étaient pas en connivence avec les citoyens. Et le plus souvent, on voyait des sirènes pendant les mariages et cela fatiguait les citoyens. Moi, je pense qu’ils peuvent aussi s’habiller en civiles pour assister aux différentes cérémonies. Donc, les hommes en uniformes doivent cesser ces pratiques« .

M. Ousmane Diallo soutient aussi la décision de la Direction générale de la Police. « Dans les règles de l’art, les forces de défense et de sécurité ne doivent être en tenues que lorsque qu’ils sont en mission ou dans les casernes. quand nous observons les pays voisins ou d’ailleurs les pays développés, on voit rarement ce genre de pratiques. Alors c’est pourquoi je suis ravi d’apprendre cette nouvelle décision« , se réjouit-t-il.

Contrairement à ses prédécesseurs, ce agent immobilier ne voit pas de mal à ce que les hommes en uniformes se présentent dans leurs tenues lors des cérémonies. « Je pense que ce n’est pas mauvais qu’ils se présentent dans les cérémonies avec les tenues militaires. S’ils sont de la famille. Cependant, je n’apprécie pas le fait qu’ils soient toujours munis de leurs armes lors les cérémonies civiles« , a t-il souligné.

Trouver sur son lieu de travail, le Commandant Mamady Fadima Camara nous confie qu’il respecte cette nouvelle décision, mais aussi qu’il pense la faire appliquer. Pour, lui le policier ne peut que faire appliquer les décisions de son chef hiérarchique. 

Aissatou Alhassane Diallo