Guinée : Dr Dansa Kourouma, un activiste engagé

0
389

Conakry, Guinée : en Guinée, il est de notoriété publique, que des personnes, souvent mal informées ou de mauvaise foi, prennent le vilain plaisir de casser du sucre dans le dos des hommes et femmes qui se sont sacrifiés pour leur Nation.

Dr Dansa Kourouma, un jeune activiste engagé, depuis plusieurs années, visible sur tous les terrains sociopolitiques, fait partie de ce groupe de Guinéens courageux et patriotes. Ces dernières semaines, l’on ne saurait dire clairement pour quelle raison, sur les réseaux sociaux, des hordes de communicants aux intérêts non avoués, s’en prennent violemment au Président de la plus grande plateforme de la société civile guinéenne, le CNOSCG. Dr Dansa Kourouma, patriote convaincu que tous les Guinéens voient à l’oeuvre surtout au moment des convulsions sociopolitiques dans notre pays, est tout sauf ce que raconte ces ragots.

Guinéetime présente à l’opinion nationale et internationale le parcours, ô combien élogieux, de ce jeune premier qui a plusieurs flèches à son arc. Lisez

Dr Dansa Kourouma est :

PRÉSIDENT de la plus grande plateforme de la société civile guinéenne et à ce titre, Président en exercice de la société civile ouest africaine ;

  •  Docteur en Médecine, Expert médical en réparation juridique du dommage corporel ;
  •  Expert en Gouvernance électorale avec une grande expérience et ouverture d’esprit sur les questions de politiques publiques, de droit, de politiques sociales et sur les enjeux géo politiques du développement ;
  •  Fondateur et Directeur Exécutif de l’Observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Recevabilité (OCGR).
  •  Président du Forum de la société civile de la CEDEAO ;
  •  Analyste indépendant sur les politiques sociales au compte de certaines ambassades à Conakry- Guinée ;
  •  Vice-Président du réseau ouest africain de surveillance électorale (WAEON-Ghana) depuis 2017 ;
  •  Vice-Président du Réseau Panafricain pour la lutte contre la prolifération des armes en Afrique (REPPA) élu à Lomé en 2019 ;
  •  Membre du Conseil National de la Statistique ;
  •  Consultant formateur au compte d’International Alerte, dans le cadre de la formation des forces de défense et de sécurité sur la prise en charge des femmes et enfants en situation de conflits ;
  •  Observateur électoral international, il a à son actif, une Vingtaine de missions d’observation et d’appui électoral en Afrique de l’ouest, du sud et l’Amérique latine : Mexique, Ghana, Afrique du sud, Sénégal, Mali, Liberia, Benin, Togo, Cap vert, Cote d’ivoire, Nigeria, Niger… ;
  •  Participant au dialogue sur l’intégrité électorale entre les commissions électorales, observateurs nationaux et internationaux et les juridictions électorales à l’Institut Électoral Mexicaine (INE) de Mexico.
  •  Dense expérience législative pour avoir été membre de l’ancien CNT où il a cumulativement occupé les fonctions de Secrétaire Exécutif, de Rapporteur et de Porte-parole (à préciser que la constitution du 7 Mai 2010 et plusieurs autres lois organiques et ordinaires ont été élaborées par le CNT) ;
  •  Transversalité et parfaite connaissance du système sociopolitique et démocratique de la GUINEE, de la sous-région et du continent ;
  •  Activiste intrépide, constant, cohérent et doublé d’une capacité de résilience hors pair: il a gravi tous les échelons de l’engagement citoyen.
  •  Indépendant, objectif, impartial, neutre dans ses démarches face aux grandes questions de la vie sociopolitique nationale et toujours équidistant des extrêmes politiques.
  •  Acteur majeur des événements de ‪2006-2007et dans plusieurs autres situations d’enjeu national, il fait preuve d’une fidélité absolue aux principes et valeurs de la société civile. A cet effet, il fut le seul Président de faitière qui ne s’est associé à aucun parti ou mouvement politique durant les périodes de crises liées au changement constitutionnel pour un 3ème mandat.
  • Défenseur des droits humains, des valeurs républicaines et grand promoteur de la paix, de l’unité et de la cohésion nationale. A ce titre, il a pris fait et cause pour les populations de Beyla suite au détournement de fonds alloués à la préfecture pour la réalisation d’infrastructures dans le cadre des fêtes tournantes. Il est aussi initiateur et animateur de plusieurs assises locales suite aux différentes crises sociopolitiques.
  •  Panafricaniste, partisan d’un changement de paradigme sociopolitique qui tient compte de nos réalités historiques, culturelles, sociologiques et africaines ;
  •  Référence nationale pour sa forte implication dans les questions d’intérêt général, sa large audience auprès des communautés et autorités et sa légitimité dans la sous-région Ouest africaine.
  •  Ancien boursier des programmes International visitor leadership programme aux USA (IVLP);
  •  Ancien boursier du Centre des études stratégiques pour l’Afrique (CESA).

Nous y reviendrons