Construction Echangeur de Kagbélen : la déviation, un véritable casse-tête pour les usagers

0
280

Dubréka-Guinée : Démarrés depuis plus d’une année, les travaux de construction de l’échangeur de Kagbélen, préfecture de Dubréka, constituent un véritable calvaire pour les riverains et les usagers.

Cela est dû au mauvais état de la route secondaire qui relie Kagbélen à Dubréka. Suite à cette situation, des marchands, des usagers et des citoyens vivants dans les environs sont obligés de porter des masques pour se protéger de la poussière.

Rencontré au rond point de Kagbélen, Tamba Millimono, conducteur de taxi, explique son calvaire : « Cette route est très dégradée. On a du mal à rouler déçu et d’ailleurs, on a souvent des problèmes techniques avec nos voitures, nous souffrons également à cause de la poussière. Alors, nous demandons aux nouvelles autorités de nous venir en aide, même s’il n’est pas possible de mettre actuellement le goudron, mais qu’ils versent du béton au moins afin de réduire la poussière« . Il invite le ministère des Travaux publics à consulter les entreprises russes pour la réhabilitation des routes, il estime que ces entreprises sont mieux placées dans la construction des routes de bonne qualité. « J’exporte les responsables en charge de ces travaux à accélérer leurs activités. Je lance un message à l’endroit du ministre des Travaux publics à travailler avec les russes, car auparavant la Guinée a toujours signé des contrats avec ces sociétés« , a-t-il lancé.

Trouvé devant sa boutique, Joseph Kantamoudou se dit obligé de porter un masque en longueur de journée. « Nous sommes obligés de porter des masques à tout moment. quand nous les enlevons, nous sommes exposés à des risques de maladies. Nous aimerions vraiment que les autorités face quelque chose par rapport à cela. Qu’ils arrosent régulièrement la route ou bien qu’ils envisagent de mettre du bitume« , confie ce jeune.

Aissatou Alhassane Diallo