Crimes économiques et financières : Sidya Touré salue la création de la CRIEF

0
514

Conakry-Guinée : A travers une ordonnance lue à la télévision nationale ce jeudi 2 décembre, le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a annoncé la mise en place de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). Une juridiction qui aura pour charge de traquer les «corrompus» de l’administration guinéenne.

Dans un Tweet qu’il a fait ce vendredi 3 décembre, le président de l’Union des Forces Républicaines, Sidya Touré, a salué cette annonce des autorités de la transition. Pour l’ancien Premier ministre guinéen, cette décision est «gage d’une prospérité partagée».

«Je me réjouis de l’annonce de la création de la #CRIEF par les nouvelles autorités. Enfin, un début de contrôle et de moralisation de la gestion publique, gage d’une prospérité partagée. #LaGuineeMeriteMieux», a écrit Sidya Touré. 

Amara Touré