Transition en Guinée : Une délégation de la Mano River Union à Conakry

0
329

Conakry-Guinée : La Guinée continue de bénéficier de l’accompagnement des institutions sous-régionales afin de mener une transition réussie et apaisée. C’est dans cette optique que le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Africaine et des Guinéens de l’étranger a reçu ce dimanche 5 décembre 2021, une importante délégation des membres de l’Union du Fleuve Mano (Mano River Union).

Cette délégation composée des pays frères de la Sierra Leone, du Libéria et de la Côte d’Ivoire rencontre le Ministre Moryssanda Kouyaté après celle tenue les 22 et 23 Novembre 2021. Objectif ? S’enquérir de l’évolution du processus électoral de la transition amorcée depuis le 5 septembre dernier par les nouvelles autorités guinéennes. « Comme vous avez entendue le ministre des Affaires étrangères guinéen que la Mano river union devrait aider la Guinée. Et, comme j’ai fait allusion durant la rencontre, nous recevons justement cette proposition de la part du gouvernement guinéen. Mais la réalité est que ce n’est pas une faveur que nous faisons à la Guinée, mais c’est une obligation inconditionnelle que nous devrons au peuple de Guinée et à son gouvernement. Nous sommes des voisins directs de la MRU. Et tout ce que nous faisons aujourd’hui, c’est pour apporter l’aide, c’est une aide de la Mano river union (MRU). A tous les efforts consentis par l’union africaine, la CEDEAO et tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux pour une transition paisible en Guinée. Et, encore le plus important nous avons apporté un message au gouvernement guinéen et au peuple de Guinée même pas une parcelle de terrain de la côte d’Ivoire, la Sierra Leone et le Liberia ne sera utilisé pour endommager la transition qui se passera aujourd’hui en Guinée. Nous l’avons déjà dit durant notre réunion au ministre des Affaires étrangères et c’est un message que nous devrons transmettre au président de la République. Rien ne sera utilisé dans les pays composant la Mano river union pour endommager la transition que la Guinée va entamer« , a rassuré Dee Maxwell Saah Kemayah, ministre Libérien des Affaires Étrangères avant d’ajouter : « La Mano River Union travaillera de manière très proche avec ces collaborateurs de la Guinée pour une feuille de route. Je voudrais vous remerciez de la part de la Mano River Union. Et nous souhaitons aussi remercier le gouvernement et le peuple de Guinée sur le schéma qui sont en train d’entamer concernant la transition démocratique. Du processus de consultation jusqu’où ils sont à présent aujourd’hui. Et, nous allons justement rapporter à nos différents présidents de la Sierra Leone, de la côte d’Ivoire et du Liberia, les résultats très fructueux de la réunion que nous avons eu aujourd’hui« .

Pour sa part, le Ministre Guinéen des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Africaine et des Guinéens de l’étranger, a remercié cette délégation de la Mano River Union avant de l’assurer de la disponibilité du gouvernement guinéen à travailler de concert avec l’institution pour une transition réussie. « Vous ici en Guinée, vous êtes rentré à 3h du matin, c’est un signe de fraternité d’amitié pour la Guinée. Au nom du Président de de la transition, le Colonel Mamady Doumbouya et au nom du Premier Ministre, Mohamed Béavogui, si nous sommes dans la même concession que les autres pays africains, nous sommes dans la même case que la Mano river union, nous vous en remercions« , a dit le ministre Moryssanda Kouyaté.

Moïse Rama Fils