MICROCREDIT : Le Crédit Rural de Guinée a mobilisé plus de 210 milliards GNF d’épargne

0
564

Conakry, Guinée : Des réformes hardies ont permis au Crédit Rural de Guinée de maintenir ses bases, en dépit de la pandémie de Covid 19 qui avait ralenti les activités économiques dans le pays. La première institution de micro finance du pays s’est montrée dynamique dans le conduite de ses opérations.

Entre janvier et octobre 2021, les chiffres du Crédit Rural de Guinée (CRG) indiquaient 180 milliards de francs guinéens en terme d’en cours de crédit et surtout 210 milliards GNF d’en cours d’épargne, ce qui est un indicateur éloquent du niveau de confiance du public vis-à-vis de la plus grande institution de micro finance du pays.

« En dépit du ralentissement des activités, suite à la fermeture des frontières, après le déclenchement de la pandémie de Covid-19, entre janvier et octobre 2021, nous avions pu réaliser 80% des crédits prévus par notre budget », affirme un responsable du CRG.

Selon cette source, le niveau de collecte de l’épargne était d’environ 90% par rapport aux prévisions…

Par ailleurs, en l’espace d’un peu moins de 2 ans, le CRG a opéré des réformes majeures qui ont permis de regrouper 180 caisses en 34 agences, facilitant ainsi le traitement des données informatisées depuis l’installation de la nouvelle direction.

En même temps, les 34 agences ont été regroupées en 5 délégations régionales au lieu de 13.

Cette tendance générale pourrait être renforcée en 2022, avec des chiffres beaucoup plus intéressants, conclut notre source du CRG.

L’Agence Française de Développement (AFD) est l’un des principaux partenaires du CRG.

Cheick Soumah