Université GLC de Sonfonia : la campagne d’information et d’éducation préventive contre l’usage de drogues lancée

0
499

Conakry-Guinée : Dans le cadre de la lutte contre la drogue au sein des institutions d’enseignement  supérieur en Guinée, la campagne d’information et d’éducation préventive contre l’usage de drogues a été lancé ce mercredi 15 décembre 2021 à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia (Conakry. L’objectif est de prévenir et sensibiliser contre l’utilisation des produits toxinogènes  dans les milieux estudiantins.

Une cérémonie rehaussée par la présence des imminentes personnalités en particulier, le ministre de la Jeunesse et des sports, Lansana Bea Diallo, le secrétaire général du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Dr Facinet Conté, le Recteur dudit université Pr Manga Keita, le Directeur Général de l’Institut itinérant, de formation et préventions intégrées contre la drogue et autres conduites addictives (IIFPIDCA), Dr Thierno Bah ainsi qu’un parterre d’invités.

En ouvrant le bal, le Directeur Général de l’Institut itinérant, de formation et préventions intégrées contre la drogue et autres conduites addictives (IIFPIDCA), Dr Thierno Bah, a mis l’accent sur la consommation de drogues par les étudiants, qui selon lui, peut entrainer de nombreux dommages sanitaires et sociaux. «L’usage des substances psycho-actives expose à des conséquences  néfastes pour la santé et la vie en société. C’est pourquoi l’institut itinérant de formation et de préventions intégrées contre la drogue et autres conduites addictives organise cette campagne au sein des universités guinéennes», a rappelé Dr Bah.

De son côté, le Secrétaire général de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Dr Facinet Conté, est revenu sur l’importance de cette campagne. «Aujourd’hui, informer et sensibiliser ces jeunes par rapport à l’usage de drogues, c’est une chose qui est très intéressante, qui va en fait permettre d’éviter assez de problèmes et de se concentrer à l’essentiel», a-t-il souligné.

Selon le rapport mondial sur les drogues de 2021, produit par l’ONUDC, on estime à environ 275 millions usagers de drogues. La Guinée n’est pas en reste, les cas de trafic, de détention et d’abus de drogues sont multiples. De nos jours, les drogues les plus fréquemment consommées sont le cannabis, le tabac, l’alcool, la cocaïne, l’héroïne etc.

En étant un model de jeunesse, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Lansana Bea Diallo, a indiqué : «C’est quelque chose de très important de sensibiliser face à cette problématique et derrière cette initiative, ce qui est important c’est de montrer aux jeunes qu’il y a beaucoup d’espoir et qu’on doit leur montrer le concret. Il y a beaucoup de compétences dans les universités guinéennes, il faut qu’on sort de ce complexe et que nos compétences soient utilisées ici, nous avons assez d’enseignements compétents. Donc, il faut leur donner les moyens de pouvoir enseigner» a-t-il martelé.

Ce tremplin de portée national permettra ainsi de conscientiser les jeunes étudiants en vue de faire face aux conséquences de drogues de vie.

Cette campagne s’étendra jusqu’au 23 mars 2022 au sein de toutes les institutions d’enseignement supérieur guinéennes.

Amara Touré