Guinée : « Il faut… qu’on aille aux élections le plutôt que possible (Louda Baldé, PUR)

0
476

Conakry, Guinée : à peine rentré au pays après un long séjour a l’étranger, le Président du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR) a exhorté le Comité National du Rassemblement et le Développement (CNRD) à l’organisation rapide des élections, ceci pour sa crédibilité aux yeux de l’opinion.

Louda Baldé, puis que c’est de lui qu’il s’agit a ainsi invité le Colonel Mamady Doumbouya à la mise en place du Conseil National de la Transition (CNT) pour aller de l’avant dans cette transition.

« Nous l’encourageons (Colonel Mamady Doumbouya ndrl) c’est pourquoi nous voulons aller de l’avant pour ne pas qu’il perde sa crédibilité. Et pour ne pas qu’il perde sa crédibilité, on va passer par vous les journalistes. Il faut qu’il comprenne, qu’il accepte que la Guinée, on est une famille. Qu’il accepte qu’on se dise la vérité et cette vérité, il faut qu’il accepte de ne pas perdre sa crédibilité en organisant les élections libres et transparentes. C’est ce qui est la réussite de cette transition. Quelques soient les actions qu’ils vont faire pendant cette transition, si cela n’aboutit pas à des élections libres et transparentes, ça sera voué à l’échec. Et que Dieu nous en garde, parce si cette transition réussie, nous aurons tous réussit et si elle échoue, nous aurons tous avoir des problèmes. Alors, il faut qu’on se méfie de cela » explique -t-il avant de poursuivre.

« il faut encourager le CNRD et l’équipe gouvernementale à mettre tout en place pour qu’on aille vers les élections le plutôt que possible (…) Ils (CNRD) ont dit que les élections vont passer par le CNT, c’est eux qui l’ont dit car ils pouvaient aussi faire passer ces élections par d’autres institutions, mais ils ont préféré le CNT. Il faut qu’ils aillent de l’avant, ils ont donné 81 places, eux-mêmes devraient être surpris que les politiques ne soient pas allés à l’encontre de leur proposition en demandant plus de places. Donc, c’est un avantage pour eux parce que c’est eux qui ont proposé les 81 places sans consulter les forces vives encore moins les politiques >> a martelé le Président du PUR.

A noter qu’à l’issue d’une plénière tenue ce lundi au siège de la CORED de l’honorable Elhadj Mamadou Sylla, la Coalition des Partis Politiques a rejeté la demande du CNRD en ce qui concerne l’entrevue de la classe politique proposée par le Président de la transition lors du déjeuner organisé le week-end dernier au Palais Mohamed 5. Elle a en outre précisé que ce n’est pas le rôle de la classe politique de faire de proposition concernant le CNT.

Moïse Rama Fils