Charles Wright aux huissiers de justice : «Aucune réquisition de justice ne sera signée si le dossier ….»

0
651

Conakry-Guinée : Après les Officiers de police judiciaires (OPJ), ce sont les huissiers qui étaient ce vendredi 21 janvier 2022 en face du nouveau procureur général de la Cour d’appel de Conakry. Au cœur des échanges, les problèmes et difficultés relevés dans le cadre de l’exécution des décisions de justice par les huissiers.

Alphonse Charles Wright en a profité pour mettre en garde les huissiers contre les abus. « J’ai dit à tous les  huissiers, l’article 54 portant statut des huissiers de justice en République de Guinée, fait du Ministère de la Justice et le Procureur Général, les organes chargés de la surveillance et de la discipline des huissiers de justice. J’ai dit aux huissiers de justice, vous devrez être protégés dans le cadre de votre travail. Mais faut-il qu’en le faisant, ne commettez pas des abus. Si vous le faite, la réponse et la conséquence juridique sera la sanction disciplinaire pourquoi pas la sanction pénale. Aux justiciables citoyens dans le quartier, lorsque vous voyez un huissier de justice sur le terrain, sachez qu’il est là dans le cadre de l’exécution d’une décision de justice qui est rendue au nom du peuple de Guinée, pas au nom du magistrat qui l’a rendue. Arrêtez de jeter des pierres, arrêtez de vous opposer avec violence. Si vous estimez que l’huissier, la décision qu’il est en train d’être exécutée n’a pas acquis l’autorité de la chose jugée, mettez-vous en rapport avec le Procureur Général pour remonter l’information et tout de suite. Il (procureur ndlr) demandera à l’huissier de justice de venir à son bureau pour voir la légalité de ces actions. Comme ça à partir de là, tout le monde sera à l’abri. Parce qu’il faut éviter qu’on exécute une décision qui n’a pas acquis l’autorité de la chose jugée et que cela apporte des préjudices graves. C’est pourquoi désormais, aucune réquisition de justice ne sera signer si le dossier ne dénote pas que la décision rendue est exécutoire« , martèle Alphonse Charles Wright.

Moïse Rama Fils