Mali : l’UE dit « son soutien et sa solidarité avec la France »….

0
481
L’Union européenne invite les autorités de transition maliennes à la désescalade en adoptant des gestes concrets et en reprenant le dialogue
BRUXELLES, Belgique, 3 février 2022/ — L’Union européenne a été informée de l’invitation faite par les autorités de transition maliennes à l’ambassadeur de France au Mali, M. Joël Meyer, de quitter le territoire sous les 72h.

L’Union européenne, qui est pleinement engagée pour la paix et la stabilité au Sahel, à la demande des Etats et en soutien aux populations, fait part de son soutien et de sa solidarité avec la France et déplore vivement la décision des autorités de transition maliennes. L’Union européenne appelle les autorités maliennes à la retenue plutôt qu’à la répétition de comportements inacceptables vis-à-vis de ses partenaires européens, comme le Danemark, dont le contingent vient de faire l’objet d’une décision de renvoi sur la base de motifs infondés.

Cet isolement est préjudiciable à l’objectif commun de lutte contre le terrorisme ainsi qu’à la situation humanitaire et, à terme, de développement et stabilité durables. L’Union européenne invite les autorités de transition maliennes à la désescalade en adoptant des gestes concrets et en reprenant le dialogue.

L’Union européenne rappelle par ailleurs sa solidarité avec les positions prises par la CEDEAO et rappelle également que l’adoption de mesures restrictives contre ceux qui font obstacle à l’achèvement de la transition politique au Mali est en cours de finalisation.

Nous allons communiquer aux autorités maliennes notre protestation concernant cette décision.