Récupération des domaines de l’Etat : «Il faut qu’il fasse en sorte que la tension ne monte pas» (Louda Baldé, président PUR)

0
697

Conakry-Guinée : Ces derniers temps, la junte au pouvoir depuis le 05 septembre dernier a engagé certaines opérations visant, dit-elle, à rendre à l’Etat ce qui l’appartient à tous les niveaux. Raison qui a motivé le Colonel Mamadi Doumbouya et ses collègues du CNRD à ouvrir plusieurs dossiers d’enquête à travers la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) et la récupération des domaines de l’Etat avec le déguerpissement des leaders politiques de ces lieux tels que Sidya Touré (UFR) et Cellou Dalein Diallo (UFDG), tous anciens Premiers Ministre sous l’ère Lansana Conté.

En plus de ces actions s’en est suivi, le limogeage de plusieurs hauts cadres de l’Etat pour malversations financières.

Plusieurs observateurs de la vie sociopolitique du pays pensent que l’entourage du Colonel Mamadi Doumbouya profite de l’occasion pour régler des comptes. C’est le cas de Louda Baldé, président du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR), qui a profité d’une interview accordée à notre rédaction ce jeudi 17 février 2022 pour donner des conseils au Chef de la junte au pouvoir : «On dit au Colonel de faire attention pour ne pas que la transition vire aux règlements de comptes. Ça pète aux yeux que nous allons vers ça. C’est pour cela que j’ai dit, faisons en sorte que les choses soient équitables, on est dans une période très sensible. Il faut qu’il fasse en sorte que la tension ne monte pas. L’objectif principal de cette transition, c’est d’organiser des élections libres et transparentes. Laissons au prochain gouvernement étaler son programme. Et nous disons une fois encore au Colonel, faites attention pour ne pas que les gens se rabattent sur vous pour régler des comptes. Vous avez souligné qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières, faites très attention. Nous allons vous remonter l’information pour que vous preniez de bonnes décisions. Nous n’aimerions pas que vous échouez, nous n’aimerions pas vivre une nouvelle transition, mais ça dépend de votre décision. Monsieur le président, écoutez la population. L’inflation est galopante, il y a des familles qui mangent une fois par jour», a-t-il déploré.

Parlant de la récupération des domaines appartenant à l’État, Louda Baldé pense que si les domaines doivent être récupérés, il faudra que l’autorité mènent des enquêtes pour d’abord s’enquérir de comment est-ce que ces domaines ont été obtenus par les occupants.

Moïse Rama Fils