Transition guinéenne : le MoDeL propose un document sur le processus électoral

0
375

Conakry-Guinée : Pour un retour à l’ordre constitutionnel en Guinée, le Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL) d’Aliou Bah a présenté ce samedi 26 février, à son siège à Nongo, dans la commune de Ratoma, un document de réflexion portant sur le processus électoral.

Subdivisé en 5 chapitres dont entre autres : l’organisation des élections par le MATD, l’organe des gestions des élections ou encore du fichier électoral. L’objectif de la conception de ce document est de permettre à tous les acteurs impliqués dans le processus de la transition afin de faciliter leurs prises de décision.

Le MoDeL a évoqué l’incapacité du département de Mory Condé à organiser ces élections si cela s’avérait à travers plusieurs raisons : « A partir de 2005, le MATD n’a jamais organisé les élections en Guinée soit 17 ans. Entre autres le manque du personnel disposant d’une qualification requise dans le cadre de la formation électorale (BRIDGE, LEAD et GAR). De nos jours, nos autorités administratives déconcentrées (Gouverneurs, Préfets et sous-préfets) sont des militaires n’ayant aucune compétence par rapport au processus électoral« , a précisé Ousmane Kaba, responsable des questions électorales.

Si l’organisation des élections est confié au MATD, Aliou Bah, pour sa part, préfère qu’un organe d’organisation des élections soit mise en place avec une période bien déterminée. « Nous sommes allés plus loin pour démontrer combien de fois nous accordons de l’importance à la chose. Ici, nous démontrons qu’en 293 jours, c’est à dire environs dix (10) mois, nous pouvons terminer tout ce qui est en rapport avec l’aspect préparatoire d’un processus électoral crédible« , a souligné Aliou Bah.

Dans ce document, il est mentionné par le Model, le cumul des élections. Son président soutient qu’au bout de 10 mois, elles peuvent être organisées. « Les élections peuvent se suivre, entre une sorte d’intervalle de trois (3) ou quatre (4) mois entre les élections. La Charte de la transition fait mention des élections qui peuvent commencer par les locales. Les élections nationales, c’est-à-dire les législatives et les Présidentielles au bout de neuf (9) ou dix (10) mois, on n’aura organisé toutes ces élections locales« , a indiqué Aliou Bah.

Le MoDel propose 11 personnes pour meubler l’organe de gestion qui se voudra technique. Ces gens devraient être compétents, indépendants financièrement, une probité morale irréprochable. Leur recrutement devrait faire l’objet d’un appel d’offres.

Moïse Rama Fils