MEPU-A : une trentaine d’enseignants contractuels en colère

0
354

Conakry, Guinée : Très tôt ce matin, la devanture du Ministère de l’Education Pré Universitaire et de l’alphabétisation a été prise d’assaut par une trentaine d’enseignants contractuels venue se faire entendre.

Avec des pancartes sur lesquels on pouvait lire  » Vive l’engagement sans concours », « Vive les enseignants contractuels »  » vive a l’application de la signature du Ministre » « Abas la Corruption » ou encore vive le CNRD » , ces enseignants qui clament avoir sauvé l’éducation guinéenne en 2019 veulent leur intégration à la fonction publique sans concours.

C’est après quelques minutes de manifestation teintée de slogan que certains responsables du MEPU-A a sa tête, Aboubacar Mandela Camara, conseiller dudit département sont venus les écouter.

A en croire le coordinateur national de ce collectif devant cette délégation,  les propos du chef de cabinet du MEPU-A serait la goutte d’eau qui a débordé le vase. Selon lui, ce dernier a déclaré qu’il y a un contractuel communautaire dans son village qu’il n’a pas retrouvé le nom sur la liste.

Par conséquent, il déclare mettre en cause la liste déjà confectionnée et prête à être diffusée tant que cet enseignant n’est pas pris en compte à la fonction publique.

Poursuivant, Alseny Mabinty Camara soutient que le chef de cabinet met un frein au processus d’engagement des contractuels à la fonction publique et rejette catégoriquement ce comportement de l’accusé dans cette affaire.

Après moults tractations de part et d’autres, ces contractuels en colères on finalement accepté d’écouter la délégation du Ministère de l’Education Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation dans un salle de classe du Lycée 2 Octobre situé en face du département.

Nous y reviendrons
Moïse Rama Fils