Guerre en Ukraine : Les Chefs d’Etat africains interpellés sur la situation des Africains

0
801

Conakry-Guinée : La guerre en Ukraine inquiète certaines communautés africaines notamment celle de Sanou Diarra. Cette organisation internationale panafricaine de migrants africains, à travers le monde, s’est dite soucieuse le mardi 1er mars 2022 du sort des Africains victimes de racisme dans cette guerre, surtout à la traversée des frontières.

Au cours d’un point de presse animé à Conakry, elle a interpellé les Chefs d’Etat africains afin de se pencher sur la situation de tous les Africains en situation de danger actuellement et de trouver une solution à cette guerre entre l’Ukraine et la Russie. « Etant donné que les Africains vivent en Ukraine comme partout dans le monde. Donc, notre première préoccupation est de nous intéresser à cette situation urgente. Mais aussi et surtout de donner notre temps et faire des propositions. Sanou Diarra est une organisation très élargie en Guinée ou ailleurs (…) Des citoyens dont les grands-parents sont venus par la traite négrière, notre organisation panafricaine vit en eux. Ils ont fait des tests ADN et ont compris qu’ils sont véritablement originaires de l’Afrique. L’Ukraine fait partie de notre préoccupation parce qu’il y a beaucoup d’Africains qui sont là-bas et dans notre préoccupation, nous voulons montrer à l’opinion nationale et internationale que les Africains sont victimes de racisme depuis plusieurs années. Nous interpellons les Chefs de l’Etat africains, même pas à prendre position derrière une puissance, mais d’essayer de voir la situation autrement, d’interpeller les belligérants, de plaider afin que la paix règne« , a exhorté Mohamed Sidibé, responsable stratégique de cette organisation.

Dans sa communication, il a annoncé la mise en place très prochaine par l’organisation panafricaine d’un site d’information afin de permettre à chaque citoyen africain de s’identifier.

Moïse Rama Fils