Hadya Présie libre : «Sincèrement, je suis heureuse d’avoir fait cette prison»

0
686

Conakry-Guinée : Condamnée le 24 février dernier a dix (10) mois de prison par le Tribunal de Première Instance de Dixinn dans une affaire de tentative « escroquerie et tentative d’extorsion » sur la personne de l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko,  »Hadya Presie  » sur les réseaux sociaux, Hadiatou Bah à l’état civil à recouvrer sa liberté le mercredi 9 mars 2022 à la maison centrale de Conakry.

Sa libération a été possible par une grâce du Président de la transition a l’occasion de la journée internationale de droits de la femme. A peine sortie, elle a remercié le Colonel Mamadi Doumbouya avant d’indiquer que la prison lui a servie de leçons. « Je suis très fière du Président qu’on a aujourd’hui qui pense aux femmes et à la population. J’ai un peu regardé les journaux ou je vois qu’il s’intéresse même à l’avis de la population, c’est qu’on avait jamais eu. Je tiens à dire que je n’avais jamais votée pour un Président guinéen, mais si aujourd’hui, ce Président-là se présente, ce n’est pas seulement pour cette grâce, mais pour la façon dont il s’intéresse à la population, je voterai pour lui et je lui dis merci. Lui et son ministre et très sincèrement je suis heureuse d’avoir fait cette prison et cette raison qui m’a emmener ici« , a-t-elle déclarée à la porte de la Maison centrale de Conakry.

A rappeler que Hadiatou Bah  »Hadya Presie » avait été condamnée également à une peine assortie d’une amende de 500.000 GNF et l’interdiction d’utiliser les réseaux sociaux pendant deux (2) ans.

Moïse Rama Fils