Invasion russe : le ministre Morissanda Kouyaté fait le point sur l’assistance du gouvernement aux Guinéens vivant en Ukraine

0
879

Conakry-Guinée : Le Ministre guinéen des Affaires Étrangères a conféré ce lundi 14 mars 2022 avec les médias sur la situation des Guinéens à l’Ukraine en ce 19ème jour de l’invasion russe. Dr Morissanda Kouyaté a, tout d’abord, indiqué que deux cent soixante-douze (272) Guinéens vivant dans ce pays ont pu être évacués vers l’Union Européenne.

Parlant des 103000 ( Cent-trois mille ) euros que le Président de la Transition a accordé aux compatriotes vivant dans ce pays, le patron de la diplomatie guinéenne a fait savoir que cette somme a été transféré dans le compte de l’ambassade de la Guinée en Ukraine pour répartition et que pour l’heure, seulement 10.000 (mille euro) ont été répartis dans le cadre d’une situation d’urgence. « Suite au conflit qui a éclaté en Ukraine, dans la nuit du 23 au 24 février 2022, Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a donné des instructions fermes pour apporter l’assistance nécessaire à nos compatriotes vivant dans ce pays. Une cellule de crise composée des membres du Cabinet et des Directeurs Généraux a aussitôt été mise en place au sein du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Africaine et des Guinéens de l’Etranger, afin de coordonner l’action du Gouvernement en faveur des ressortissants Guinéens vivant en Ukraine« , a-t-il planté le décor.

Parlant des activités de la Cellule de crise, M. Kouyaté a indiqué : « Depuis sa mise en place, plusieurs activités et démarches ont été initiées et menées par la Cellule de crise, notamment le déploiement à la frontière entre l’Ukraine et la Pologne de deux diplomates de notre Ambassade à Berlin pour faciliter l’évacuation de nos compatriotes; la mise en place d’une plateforme de communication entre la Cellule, les Chargés d’affaires de nos Ambassades à Berlin et Ankara, les Représentants des communautés guinéennes en Ukraine et en Pologne, afin d’échanger en temps réel les informations sur la situation de nos compatriotes; la saisine des autorités polonaises et ukrainiennes afin d’apporter le soutien nécessaire à nos compatriotes dans le cadre de leur évacuation. Les démarches auprès de nos partenaires tels que le Coordinateur résident des Nations Unies, l’Union Européenne, l’OIM ou le HCR, afin d’apporter leur appui dans la prise en charge de nos compatriotes; l’organisation de visioconférences avec les bureaux des Conseils des Guinéens de l’Etranger afin de les mobiliser autour de la nécessité d’apporter le soutien nécessaire à nos compatriotes ».

Sur les statistiques des Guinéens vivant en Ukraine, le Ministre a dit : « Les dernières informations à notre disposition se présentent comme suit : deux cent soixante-douze (272) Guinéens vivant en Ukraine ont pu être évacués vers l’Union Européenne.

Ils sont répartis comme suit :

Pologne : 144 Guinéens ;

France : 93 Guinéens ; 

Allemagne : 24 Guinéens ;

Belgique : 8 Guinéens ;

Italie : 1 Guinéen

Suède : 1 Guinéen ;

Espagne : 1 guinéen.

Soixante-cinq (65) Guinéens enrôlés auprès du Conseil des Guinéens d’Ukraine restent bloqués dans les villes de Kiev, Odessa, Zaporoztine, Yagotine, Dnipro, Kharkiv, Kherson, Chernigiv et Lviv.

Au titre de l’assistance financière du Gouvernement, il a déclaré : « Sur instruction de Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, un montant de cent trois mille euros (103.000 euros), soit environ 1 milliard de francs guinéens (GNF), a été transféré à notre Ambassade à Berlin afin de venir en aide à nos compatriotes affectés par le conflit en Ukraine. Des instructions ont été données pour que l’utilisation de ce montant se fasse dans la plus grande transparence, en associant les Représentants des communautés guinéennes en Ukraine et en Pologne, et en accordant une attention particulière aux personnes les plus vulnérables (familles, malades). Une cellule mixte de gestion de cette assistance financière a été mise en place, sous la supervision des Chargés d’affaires a.i. de nos Ambassades à Berlin et à Ankara. Cette cellule, composée de dix membres, dont trois (3) Représentants des missions diplomatiques et sept (7) Représentants des Conseils des Guinéens de l’Etranger, est chargée d’assurer la bonne gestion du montant et l’exécution de tous les paiements. Je voudrais particulièrement saluer la synergie, l’esprit de fraternité et la solidarité agissante entre les membres de la Cellule de crise, nos Ambassades à Berlin et à Ankara et les Responsables des communautés guinéennes en Ukraine et en Pologne, dont les efforts conjugués ont favorisé et facilité l’action du Gouvernement qui, faut-il le souligner, a été parmi les premiers à déployer ses diplomates à la frontière polonaise pour prêter main forte à nos compatriotes. Nous continuerons à suivre de près l’évolution de la situation et à tout mettre en œuvre afin d’apporter le soutien requis pour soulager nos compatriotes« .

Moïse Rama Fils