Média : l’UPF condamne la décision de suspension de la diffusion de RFI et France 24 au Mali

0
271

C’est avec stupeur et inquiétude que l’UPF internationale a pris connaissance de la décision de la junte malienne d’ordonner, dans la nuit de mercredi à jeudi, la suspension de la diffusion de RFI et France 24 au Mali.

Dans un communiqué transmis à l’AFP et signé du colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement, est invoquée la raison de « fausses allégations » d’exactions commises par l’armée malienne et rapportées par les deux médias français. La sanction intervient suite à la publication d’une enquête sur des exécutions sommaires et pillages présumés qui ont eu lieu dans le pays, pourtant dûment documentée.

La suspension concerne également les réseaux sociaux des deux médias.

Une telle suspension de deux grands médias d’information internationaux n’a pas de précédent au Mali. Elle porte une grave atteinte à la liberté d’information et peut avoir des conséquences néfastes sur la condition de la profession de journaliste dans le pays.

L’UPF internationale s’interroge sur les vrais mobiles de cette démarche aussi inattendue que brutale qui s’apparente à un exercice de musellement de la presse.

L’UPF internationale apporte son soutien total et inconditionnel à RFI et France 24 et appelle la junte malienne à revenir sur sa décision.

UPF internationale

Paris, le 17 mars 2022