Charles Wright avertit Balla Samoura : «Le Haut commandant de la gendarmerie n’est pas un officier de police judiciaire»

0
517

Conakry-Guinée : Peut-on considérer cette mise en garde du Procureur Général de la Cour d’Appel de Conakry, Alphonse Charles Wright contre le Colonel Balla Samoura, membre influent du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD). Le parquet général vient d’interdire formellement au Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, Direction de la Justice Militaire, toute interférence dans les affaires de police judiciaire.

Cela fait suite, dit-il, de nombreuses interférences de ce dernier dans les enquêtes des OPJ qualité dont il n’a pas. L’annonce a été faite ce lundi 28 mars 2022 au cours d’une conférence de presse que le patron du parquet général de Conakry a animé. Le magistrat va plus loin de se réserver une poursuite judiciaire en cas de récidive de l’officier en question. « Je dis haut et fort à Colonel Balla Samoura de se retirer de toutes les activités de la police judiciaire. De ne donner aucune instruction désormais à un officier de police judiciaire dans le cadre d’une enquête. Le haut commandant de la gendarmerie n’est pas un officier de police judiciaire. Il ne doit ni interpeller, ni convoquer, ce n’est pas son travail. Il doit laisser la main libre aux officiers de police judiciaire qui sont habilités par le parquet. En cas de manquement à cette directive, le parquet général n’hésitera pas à engager des poursuites judiciaires. Je reste formel la dessus », a martelé le magistrat Wright avant d’ajouter : « Notre parquet général a été saisi par plusieurs lettres d’intervention pour dire que le Haut Commandement de la Gendarmerie s’interfère dans les activités de police judiciaire, nous ne l’accepterons pas. Nous lui avons pas donné une décision d’habilitation, il (Colonel Balla Samoura, ndlr) ne peut pas poser d’acte de police judiciaire ».

Moïse Rama Fils