Colonel Mamadou Alpha Barry : «Mon emprisonnement est positif parce qu’en prison, j’ai appris ce que je ne pouvais pas apprendre au dehors…»

0
923

Conakry-Guinée : L’ancien porte-parole de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Mamadou Alpha Barry a constaté sa demande de mise en liberté formulée par ses avocats, il y a plusieurs jours, rejetée par la Chambre Spéciale Militaire de la Cour d’appel de Conakry ce jeudi 21 avril 2022.

Ce retour en prison pour les deux années qui lui reste sur le quatre (4) ans ferme pour  »Vol aggravé » à la requête du commerçant Ibrahima Diallo constitue pour l’officier, selon ses propres dires, une satisfaction sachant déjà son sort depuis le premier jour de l’annonce de la sentence. « La décision est tombée irrecevable donc je reste en prison. J’avais déjà pris mon destin en main. Parce que quand je suis rentré en prison déjà, à l’entame, je n’avais même pas fait une semaine à la maison centrale. Vous savez déjà que je devais faire cinq (5) ans. Donc, cela ne me surprend pas, je suis déçu et satisfait à la fois. Pourquoi suis-je déçu ? Parce que je ne m’attendais pas à cela, je m’attendais à une justice qui est vraiment juste. Mais comme nous le savons tous, voilà donc je reste en prison. J’avais interjeté appel, ça n’a pas marché au niveau de la Cour d’Appel, on n’est pas parti à la Cour Suprême et on revient encore on nous dit  »Irrecevable ». Moi, j’ai déjà pris mon destin en main, il y a deux (2) ans de cela« , a déclaré le Colonel Mamadou Alpha Barry à la suite de cette décision.

« Je dis encore que mon emprisonnement est positif quelque part, parce qu’en prison, j’ai appris ce que je ne pouvais pas apprendre au dehors en tant qu’officier de la gendarmerie. J’ai appris beaucoup de choses en prison parce que j’ai reçu à écrire deux (2) livres, mon premier livre est intitulé  » le prisonnier d’un système » qui parle de la Maison Carcérale de Coronthie à l’interne. Donc, il y a beaucoup de choses qui s’y passent. Pour éditer ce livre-là, il va falloir me référer à la Direction de l’administration pénitentiaire afin de voir si je pourrais le sortir. Le second livre c’est  »le destin positif » oui ! Un destin positif en prison parce que la prison n’est pas un mal en soi. Il ne faut pas que les gens entendent  »Prison » et qu’ils croient que c’est un mal, non ! Pas du tout. La prison n’est pas un mal, tous les grands hommes passent par là. Et j’ai compris réellement qu’il y a des choses qui sont positives en prison et j’ai appris cela dedans« , témoigne l’ancien porte-parole de la Gendarmerie Nationale.

L’officier n’a pas manqué de remercier toutes les personnes qui le soutiennent dans cette dure épreuve qui lui donne de l’énergie.

Moïse Rama Fils