Prières surérogatoires des dix derniers jours du Ramadan : Que faut-il savoir?

0
592

Conakry-Guinée : Les fidèles musulmans ont entamé dans la nuit du jeudi au vendredi, les prières nocturnes des dix derniers jours du mois de Ramadan. Rencontré par notre rédaction, le Directeur National des Affaires Islamique au Secrétariat chargé des Affaires Religieuses, El hadj Souleymane Conté, a expliqué l’importance de ces prières avant de prodiguer des conseils pour la bonne pratique de cette prière surérogatoire.

Ce religieux soutient que ces nuits sont les plus bénéfiques que toute une année de prière. « Les dix (10) derniers jours du Ramadan, les textes nous révèlent que ce sont les meilleurs jours de l’année. C’est pourquoi a mis dans les dernières nuits du Ramadan une nuit qui est une grande nuit. Parce que, c’est la nuit dans laquelle, le Prophète Mahomet (PSL) a reçu les premières révélations du saint Coran« , explique-t-il.

Pour savoir d’avantage quelle sont les personnes susceptibles de faire cette prière qui prend presque la quasi-totalité de la nuit, El hadj Souleymane Conté précise : « C’est à l’âge de 15 ans. La deuxième des choses, c’est quand un garçon ou une fille commence à avoir des imaginations dans son sommeil et qu’il ou qu’elle se retrouve avec une jouissance, pour les islamologue, le garçon ou la fille est déjà devant la législation islamique. La troisième des choses, c’est quand les poils poussent au niveau des aisselles et la dernière, c’est pour les filles, c’est quand elles commencent à voir leur menstrues« .

Et d’ajouter : « Si la personne a pris l’âge ou qu’elle est malade, elle peut s’asseoir pour prier. S’il elle ne peut faire rien de tout cela, elle peut se coucher sur son côté droit qui et spécialement indiqué pour les malades« .

Des sacrifices, des gestes de bienfaisance et autres prières sont les recommandations de ces dix derniers jours.

Moïse Rama Fils