Culture : la 14ème édition des 72 Heures du livre ouvre ses portes à Conakry

0
401

Conakry-Guinée : Dans le but de faire de Conakry, la capitale africaine du livre, la maison d’édition l’Harmattan-Guinée a célébré ce samedi 23 avril 2022, la 14ème édition des 72 heures du livre. Cette 14ème édition se tiendra les 23, 24 et 25 avril et a pour thématique : «Sauvegarde du patrimoine et la paix sociale».  Cette année, le pays invité d’honneur est le Maroc et Dalaba la ville invitée d’honneur.

Ce rendez-vous littéraire qui est organisé chaque année constitue de mélange d’expositions, de débats, des dédicaces des livres, des émissions littéraires, des témoignages, des tables rondes, de projections, des ateliers et de formations pour les participants de la Guinée et d’ailleurs.

Placée sous le haut patronage du Président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya, cette journée inaugurale a connu la présence des membres du gouvernement, les corps diplomatiques et consulaires des pays amis, les auteurs y compris les hommes de culture venus de divers horizons.

Dans son intervention de circonstance, le Délégué Général des 72 heures du livre, Sansy Kaba Diakité, a décliné les objectifs des 72 heures du livre. «L’ambition future est de faire de Conakry la capitale africaine du livre, c’est ça le vrai projet. Ouagadougou est aujourd’hui la capitale africaine du cinéma parce que les burkinabé l’ont voulu, Bamako pour la photographie, Abidjan a les arts, même le rire maintenant messieurs les ministres. Conakry veut le livre, c’est ce qu’on souhaite Mme la gouverneure, la première autorité de la ville. Notre vision cette année, en choisissant le thème  »sauvegarde du patrimoine et paix sociale », c’est de contribuer réellement à la réussite de la transition chez nous», a-t-il laissé entendre.

De son côté, la Gouverneure de la ville de Conakry, Mme M’mahawa Sylla se félicite d’accueillir cette 14ème édition du livre de Conakry. «La population de Conakry est très heureuse d’accueillir cette 14ème édition sur le thème ‘ sauvegarde du patrimoine et la paix sociale ». Deux sujets qui nous interpelles, plus particulièrement moi en tant que gouverneure et président du conseil de ville de Conakry ainsi que les maires des communes et les élus locaux. C’est une action importante et responsable que chaque citoyen doit intégrer à la base au sommet, afin de construire une ville plus accueillante, plus ouverte au monde et qui rassemble ses habitants», souligne M’Mahawa Sylla.

Le livre plus que jamais est un outil de la diplomatie culturelle, a témoigné aujourd’hui l’intervention des diplomates onusiens, de la France et du Maroc, notamment le coordinateur des Nations Unies en Guinée, Dr Vincent Martin, l’ambassadeur de France, Jean Marc Fonbaustier.

Sous l’égide de son département, le ministre de la Culture, du tourisme et de l’Artisanat, Alpha Soumah, a expliqué le bien-fondé de cette rencontre. «Le choix du thème de cette 14ème édition intitulé ‘‘sauvegarde du patrimoine et la paix sociale » n’est pas fortuit. Je suis convaincu que cette rencontre nous donnera de faire de notre patrimoine culturel, à ce propos, je voudrais assurer Harmattan-Guinée et tous ses partenaires techniques et financiers de la disponibilité du gouvernement à travers mon département celui du Ministère de la culture, du tourisme et de l’artisanat dit-il avant d’ajouter « la reconnaissance, la protection et valorisation du patrimoine culturel sur toutes ses formes demeure un enjeux pour la consolidation de la paix et un pan important dans le développement durable des peuples et des sociétés aussi bien les étapes pour la communauté internationale», a déclare le ministre de la culture, du tourisme et de l’artisanat. C’est par ses mots qu’il a déclaré ouverte cette 14ème édition des 72 heures du livre de Conakry.

Amara Touré