Lycée Donka : les anciens élèves honorent leurs encadreurs à travers une lecture du Coran et des dons

0
1124

Conakry-Guinée : L’enceinte du complexe Lycée et Collège Donka a servi de cadre le vendredi 29 avril, à une grande cérémonie de lecture du saint Coran, des prières et bénédictions ainsi que de la remise des dons et satisfécits aux enseignants professeurs et cadres de cet établissement. L’initiative est des anciens élèves de ce lycée constitué en association dénommée Cercle Amical du Lycée Donka.

Cette cérémonie a été rehaussée de la présence du Ministre de l’Education Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, du Procureur Général de la Cour d’Appel de Conakry, tous deux anciens élèves de cet établissement, du DCE de la commune de Dixinn, des anciens et actuels professeurs et de nombreux invités venus pour la circonstance.

Selon le président de ces anciens, l’objectif de cette cérémonie est de tout d’abord renforcer l’amitié et la fraternité entre les anciens élèves de ce temple du savoir, mais également entre tous les cadres et responsables qui ont contribué chacun en ce qui le concerne dans leur formation. « C’est une structure naissante et nous sommes à la première activité et c’est tout à fait normal pour nous de faire le baptême de feu pour la mise en marche de cette structure afin d’entamer d’autres projets dans l’avenir. La structure est née il y a de cela un (1) mois sous la houlette du Procureur Général, Alphonse Charles Wright, qui nous fait preuve de tout son soutien et son accompagnement de la mise en pratique effective du cercle« , a précisé Ibrahima Sory José Touré.

Le Cercle Amical du Lycée Donka, au-delà de cette lecture du saint Coran pour tous ces anciens professeurs et élèves vivant ou décédé, compte pérenniser chaque année. Il s’est également fixé comme autre défis la promotion de la bonne gouvernance, de l’éducation ainsi que l’entreprenariat jeunes. Ancien élève de ce lycée, le Ministre de l’Education Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation s’est dit heureux de participer à cette cérémonie tout en remerciant les organisateurs. « Chez nous en Afrique, on dit que la force du baobab réside dans ses racines. Le lycée Donka est notre racine, nous avions étudiés ici, nous l’avons appris ici. Ce que nous sommes aujourd’hui, le Lycée Donka occupe une grande partie. Quand j’étais encore étudiant, je venais donner des cours ici et celle qui a mis la craie pour la toute première fois entre mes doigts, c’est Nènè Fatou Diallo (Ex secrétaire Général du MENA et ancienne proviseur dudit Lycée, ndlr). Partout où je passe, je reste reconnaissant envers cette dame. Le sacrifice, ce sont nos valeurs, ce sont les valeurs qui nous accompagnent, qui nous guident, qui nous suivent partout à travers le monde. Ce sont ces choses auxquelles, on ne peut pas se défaire. Nous disons merci à toutes ces filles et fils élèves qui ont étudiés ici au Lycée Donka. Que Dieu vous bénisse« , a souhaité le ministre Guillaume Hawing.

Pour sa part, lui également ancien élève, le Procureur Général Près la Cour d’Appel de Conakry a tout d’abord invité l’assistance à l’observation d’une minute de silence à la mémoire de tous les devanciers avant de s’exprimer en ces termes. « Lorsque ceux qui vous ont encadrés disent qu’ils sont fiers de ce que nous sommes devenus aujourd’hui, ça c’est une fierté pour moi. C’est une joie immense pour nous les anciens élèves du lycée Donka lorsque Mme Nènè Fatou et je tiens compte de ce message d’accompagner les autorités de la transition dans l’accomplissement de leurs missions », a-t-il soutenu.

Ces discours et témoignages ont été suivis par la remise officielle des satisfécits et des dons de vivres à quelques anciens professeurs le tout dans une ambiance conviviale.

Moïse Rama Fils