Poursuites judiciaires contre Alpha Condé : «Il faut mettre en avant la procédure, la manière et la forme» (Loudha Baldé, président PUR)

0
956

Conakry-Guinée : Le président du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR) s’est prononcé ce vendredi 06 sur l’annonce faite le 4 mai 2022 du Procureur Général Près la Cour d’Appel de Conakry concernant des poursuites judiciaires contre l’ancien président Alpha Condé et 26 anciens dignitaires de son régime.

M. Loudha Baldé a salué cette initiative, mais demande à ce que la procédure judiciaire soit respectée en rendant justice pour les victimes et leurs familles. «Il y a des anciens dignitaires qu’on veut poursuivre pour des crimes de sang pour les 10 dernières années. Nous saluons à juste titre la mesure, mais comme nous disons souvent, on réclame la justice par la justice, pour ne pas qu’on lutte contre la justice par l’injustice. Il faut que cette justice soit juste elle-même sinon, ça va produire des conséquences qui seront lourdes pour le peuple de Guinée. Donc, il faut mettre en avant la procédure, la manière et la forme, c’est très important. Ce n’est pas tout simplement parce qu’il y a eu des abus, il y a eu des enfants qui ont été tués. Il faut rendre justice, mais pour toutes les familles et leurs familles, on doit rendre justice. Toutes les institutions sont à terre. On n’a même pas une Haute Cour de Justice pour juger les anciens dignitaires. Mais, nous allons nous fier à ce que nous avons. Le mandat de la CRIEF, nous savons que la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières, est-ce qu’ils peuvent faire un amendement pour gagner en temps, en moyens et en personnel pour rajouter à cette Cour afin qu’elle puisse avoir mandat de juger aussi les crimes de sang», a-t-il souhaité.

Par ailleurs, le président du PUR a demandé à ce que les nouvelles autorités fassent respecter le principe de présomption d’innocence, de garantir la dignité des inculpés et éviter de fabriquer des démons qui risquent de les dévorer après.

Moïse Rama Fils