Littérature : «Amah ou l’impénétrable destin», un roman de Louis AKIN, présenté par l’écrivain Soussoy d’Ebène

0
794

Conakry-Guinée : «Amah ou impénétrable destin» relate le récit imaginaire d’une jeune femme, arrivée à Toro avec dans les bras l’enfant non reconnu d’Amane, son amour d’adolescence. Amah, qui devait exercer ses fonctions à la maternité à Toro, se retrouve rapidement confrontée à une forteresse invincible de préjugés et de pratique rétrogrades.

Paru aux éditions Harmattan Côte d’Ivoire et présenté ce jeudi 12 mai  2022 à Conakry par l’Harmattan-Guinée, Salou AKIN, plus connu sous le nom de Soussoy D’ébène a poursuivi l’œuvre de son paternel Louis Akin, qui nous a quitté malheureusement il y a quelques années.

Dans sa présentation, Salou Akin (Soussoy D’ébène) a dégagé l’essence et les raisons qui lui ont poussé à continuer ce roman pour son défunt père. «Amah ou impénétrable destin est un roman qui a été écrit par auteur qui est décédé avant de pouvoir achever ce livre. Nous avons eu le plaisir et la lourde tâche d’achever ce roman «Amah ou l’impénétrable destin». Amah est un nom Akan, les Akan, c’est un peuple de la Côte d’Ivoire qui vienne du Ghana» dit-il à l’entame.

Poursuivant, l’auteur mis en lumière les grandes lignes du livre, essentiellement basé sur l’histoire D’Amah et Amane. «C’est un roman qui parle de l’histoire d’une jeune fille qui s’appelle Amah et d’un jeune homme qui s’appelle Amane. Les deux étaient très amants, ils s’aimaient très forts. Lorsqu’une grossesse est survenue, d’autant plus que Amane était très jeune a eu peur, il a refusé d’être l’auteur de la grossesse. Cela a fait très mal à Amah qui partait à l’école, Amane aussi partait à l’école. Cela n’a pas empêché la jeune fille de poursuivre ses études. Finalement, elle a eu le bac et est devenue sage-femme. Lorsqu’elle est sortie sage-femme, l’Etat l’a affecté dans un village (Toro), lorsque Amah est arrivée, elle a vu que tout ce qu’elle pensait de la vie, tout était faux, c’était véritablement le contraire. Elle a eu pleins de problèmes avec les villageois, heureusement certains lui ont soutenu», a souligné l’auteur, à titre posthume.

Cependant, la jeune femme combattait farouchement l’obscurantisme est alors dangereusement attaquée par une troupe de robustes sorciers de Toro (village imaginaire). Amah entre la vie et la mort, Amane réapparait brusquement, en faisant une amende honorable. Parviendra-t-il à revoir Amah en vie et à reconquérir son cœur ? Est la grande interrogation qu’on se pose.

Le présent ouvrage comprend 212 pages et est subdivisé en 4 chapitres. Il évoque particulièrement l’amour, le regret, le pardon et caractérisé entre la tradition et la modernité dans un monde miné par les esprits maléfiques.

Louis AKIN est né le 1er novembre 1927 et est mort le 31 mars 2004. Homme de culture, écrivain ivoirien, il est l’auteur de deux ouvrages en allemand, Bolao et Und Waschen hindin Klauen. Editeur, réalisateur, chorégraphe et metteur en scène, feu Louis Akin fut directeur du Ballet national de Côte d’Ivoire pour ne citer ceux-ci.

Amara Touré