Récupération des biens de l’Etat : le CNRD arrête provisoirement l’opération

0
679

Conakry-Guinée : Dans un communiqué lu ce jeudi 19 mai, sur les ondes des médias d’Etat, le CNRD a décidé de mettre un terme aux casses des maisons enclenché dans le cadre la campagne de récupération des biens de l’Etat. Alors que les contestations ne faisaient que s’amplifier, surtout dans les buissons de l’intérieur, le CNRD justifie cette suspension par le début de la saison des pluies. Toutefois, il faut rappeler que ces casses suscitent énormément de frustrations. Des citoyens dénoncent la méthode utilisée par le CNRD dans cette opération et ce qu’ils qualifient de « casses sélectives » selon les localités du pays.

Ci-dessous l’intégralité de ce communiqué :

Le CNRD tient à informer le peuple de Guinée de la suspension des opérations de démolition des habitations sur tout le territoire national avec effet immédiat à partir de ce 19 mai 2022 sous instruction du président Mamadi Doumbouya.

Le CNRD tient à préciser que cette trêve saisonnière et humanitaire n’est nullement synonyme d’arrêt définitif de cette campagne hautement capitale à la survie de notre pays.

En conséquence, il demande aux structures compétentes impliquées dans cette campagne de poursuivre les opérations d’identification, de recensement et de vérification des actes d’occupation des terrains et bâtiments et d’immatriculation.

Toutefois, l’arrêt des opérations de démolition dans le cadre de la récupération des domaines de l’Etat ne peut en aucune façon compromettre les opérations de libération des emprises des voies publiques. Les deux opérations sont totalement différentes. Qu’il plaise à la population de profiter de cette trêve pour mettre à la disposition des responsables tous les renseignements concernés (les anciennes permanences, magasins, site d’hôpitaux, d’école, marché ou tout espace d’utilité public spolié.

Le CNRD demande aux personnes logées dans les domaines concernés dans la récupération des domaines de mettre à profit cette trêve pour prendre les dispositions idoines pour libérer les lieux avant la reprise des opérations.

Le CNRD rassure que toutes les dispositions sont prises pour que les domaines de l’Etat spolié retournent dans son portefeuille.