Marche du FNDC : La CORED soutient la démarche et compte y participer (Plénière)

0
196

Conakry-Guinée : La Convergence pour la Renaissance de la Démocratie en Guinée (CORED) s’est réunie en session extraordinaire ce mercredi 15 juin, pour échanger autour de la conduite à tenir concernant la marche pacifique projetée par le FNDC le 23 Juin 2022.

Au sortir de la plénière, elle a décidé de soutenir et d’accompagner la marche pacifique qui sera organisée le 23 juin par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). En outre, la coalition politique dirigée par l’ancien chef de fil de l’opposition parlementaire conteste la violation répétée de la charte de la transition par le CNRD et la non-prise en charge de toutes les réclamations faites par ladite coalition dans des mémorandums.

C’est dans une déclaration rendue publique que l’information a été révélée par le porte-parole du jour, M’Bemba Traoré, leader du parti PDU. « Après de fructueux débat, la réunion est parvenue à des conclusions suivantes : Elle déplore le silence que le CNRD et le gouvernement ont volontairement entretenus vis-à-vis de tous les mémorandums et déclarations a eu adressés exprimant les propositions de la CORED sur la durée de la transition, le chronogramme, le cadre de dialogue politique, la désignation d’un médiateur de la CEDEAO et la participation des partenaires techniques et financiers. Il est de même, des violations récurrentes de la charte de la transition par les autorités de la transition et les restrictions des droits politiques et publics. A la lumière de tout ce qui précède et déplorant le manque total de considération et de collaboration de la classe politique dans le cadre d’une conduite consensuelle de la transition ainsi que la volonté de la junte de museler les partis politiques » a-t-il souligné.

Concernant la manifestation projetée par le Front National pour la Défense de la Constitution prévue le 23 juin, la CORED de l’honorable Mamadou Sylla s’engage derrière la démarche : « La CORED soutient le FNDC dans la manifestation pacifique du 23 juin 2022 après avoir échangé sur les sujets évoqués au point divers, la séance a été levée » a déclaré M’bemba Traoré.

Moïse Rama Fils