Innovation : Mohamed Béavogui lance à Conakry le réseau de 300 jeunes bénévoles de l’innovation (BeIn)

0
468

Conakry-Guinée : Le Premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Béavogui a procédé ce mercredi 29 juin à Conakry au lancement officiel du réseau des jeunes bénévoles de l’innovation (Be In). Ce lancement s’inscrit dans la dynamique de la structuration et d’organisation de cette expérience dont le potentiel de mise à l’échelle a été prouvé au niveau national et valorisé au niveau global.

L’initiative conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). La cérémonie de lancement a été rehaussée par la présence de plusieurs membres du gouvernement. Ils sont au total 300 membres sur l’ensemble du territoire national composés des étudiants, des activistes de la société civile, des personnes ressources du monde scientifique et issus des autorités locales. Ils ont désormais pour charge de créer et développer des approches authentiques pour la compréhension des défis de notre temps.

Présidant cette cérémonie de lancement, le locataire du Palais de la Colombe s’est réjoui de l’initiative et a invité les récipiendaires à œuvrer dans le sens de l’innovation réservée aux services de la nation. Mohamed Béavogui a ainsi rassuré les jeunes à soutenir toute initiative allant dans ce sens. « Cette initiative retient particulièrement notre attention. L’amélioration de la qualité de la formation pour une plus grande employabilité des jeunes diplômés est un des défis de notre gouvernement. En effet, des études sur l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur en Guinée prouvent que les jeunes ayant connus simplement une formation principale après la sortie de l’université sont en situation de chômage ou d’emploi précaire. Nous devons donc œuvrer pour changer ce paradigme en inventant les modèles qui marchent (…) De mon côté, je puis vous assurer de mon engagement, de la détermination du CNRD et du gouvernement à soutenir toute initiative visant à accroître le potentiel des jeunes et renforcer la formation de nos étudiants (…) Les jeunes, la balle est dans votre camp. Innovation, dit-on également jeunesse. Alors, faites travailler votre créativité, lancez-vous, croyez en vous et en voir avenir », a déclaré le Premier ministre.

Pour sa part, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a souligné que : « La stratégie voulue par le PNUD et mon département avec ce réseau BeIn, conformément à la clairvoyance du Président de la transition, est de constituer une masse critique de compétences disponibles, opérationnelles et qui puisse renouveler par cohorte. Et qui aujourd’hui, sera sous la tutelle du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation« .

Selon la ministre Diaka Sidibé, c’est une initiative première du genre en République de Guinée qui est exclusivement dédiée à l’innovation sociale et socioéconomique et le PNUD entend être auprès des autorités guinéennes ainsi que des jeunes pour sa réussite. « Il s’agit pour le PNUD et le ministère, non seulement de renforcer l’offre d’employabilité des jeunes, mais aussi de leurs connecter aux problématiques clés du développement durable. Pendant et après leur parcours d’enseignement et de formation professionnelle, en les impliquant directement dans la mise en œuvre des programmes et projets à travers le pays« , a indiqué Joël Luck Grégoire, représentant résident du PNUD en Guinée.

Au nom de ses paires bénévoles, Rokia Komah a remercié le gouvernement guinéen et ses partenaires pour la formation et l’encadrement.

Moïse Rama Fils