Concession de l’hôpital Donka : Les travailleurs souhaitent un dialogue franc avec les autorités.

0
925

Conakry, Guinée : lors d’ un point de presse animée ce mardi 02 août, le syndicat des travailleurs du CHU Donka en compagnie de la fédération syndicale des professionnels de la santé santé de Guinée ont, dans un mémorandum, demandé l’ouverture d’un dialogue avec le gouvernement.

Dans ce document ces travailleurs et travailleuses ont révélé des préoccupations liées au contenu de la convention de concession du CHU de Donka. Accompagnée des responsables de la fédération Syndicale de la Santé, Dr Djoran Keïta a lu un mémorandum adressé au premier responsable du département de la santé où ils (médecins ndlr) disent apprécier hautement les efforts du Gouvernement pour la rénovation et l’équipement dudit Hôpital.

« Ce qui va favoriser l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleuses et travailleurs. Cependant la convention de concession et son contenu nous préoccupent : à savoir– le traitement réservé aux travailleuses et travailleurs– la garantie de leur emploi– la répartition des primes– l’absence de la représentation du syndicat dans le conseil d’administration (CA)– Le droit de regard de la Direction Générale de l’Hopital sur l’administration et les recettes générées par l’Hôpital– la formation des travailleuses et travailleurs– La régularisation de la situation des stagiaires– la grille tarifaire et– l’expertise du concessionnaire » dit-elle.

Par ailleurs, poursuit la porte-parole, en plus de 28 580 000 US que le gouvernement doit verser au concessionnaire pour les 5 ans, il va gérer intégralement sans un droit de regard de la partie Guinéenne les recettes générées.

« Par ces motifs, nous recommandons l’ouverture d’un dialogue pour l’intérêt supérieur des travailleuses et travailleurs de Donka et de la Nation » a-t-elle plaidé au nom des siens Dr Djoran Keïta, secrétaire générale du syndicat des travailleurs et travailleuses de l’hôpital national de Donka.