Violences sexuelles en Guinée : Les victimes confrontées à la stigmatisation sociale (Rapport Amnesty International)

0
453

Conakry-Guinée : En prélude au procès du 28 Septembre, Amnesty International a présenté son rapport intitulé : «La honte doit changer de camp ; Garantir les droits et la justice pour les victimes de violences sexuelles en Guinée». Il met aussi un focus sur les viols massifs du 28 Septembre 2009. C’était au cours d’une conférence de presse qu’elle a animé ce mardi 27 septembre 2022 à la Maison de la Presse sise à la Minière, commune de Dixinn.

Il faut rappeler qu’entre 2021 et 2022, des délégués de Amnesty International ont conduit une recherche sur les différents crimes sexuels perpétrés en Guinée. Le rapport étaie les causes, les conséquences et la problématique de prise en charge (sanitaire, juridique et sociale) des survivantes de ces violences sexuelles.

Ci-dessous le communiqué de presse de présentation de ce rapport :