Année scolaire 2022-2023 : Le DCE de Matam invite élèves et enseignants à une grande rentrée des classes ce mardi 4 octobre

0
512

Conakry-Guinée : La rentrée scolaire session 2022-2023 est prévue pour ce mardi 04 octobre sur toute l’étendue du territoire national. Dans la commune de Matam, des mesures sont mises en place pour la réussite de cette reprise. Au-delà de ces dispositions, le directeur communal de l’Éducation a laissé entendre que les inspections pédagogiques seront multipliées pour un suivi rapproché des enseignants.

Interrogé ce lundi à la veille de cette rentrée scolaire, Ibrahima 2 Barry n’a pas manqué d’inviter les parents d’élèves à favoriser cette reprise du 04 octobre 2022. « Nous avons déjà procédé à l’ouverture administrative depuis le 15 septembre et du 15 septembre à date, nous sommes en train de préparer l’ouverture pédagogique et présentielle des élèves. Et à Matam, nous avons même commencé à instaurer une journée communale d’assainissement des concessions scolaires. A ce jour, tous les groupes pédagogiques au niveau de toutes les écoles et établissements de Matam (Publiques et Privées) sont constitués. Chaque école connaît son groupe pédagogique, le nombre de classes, le nombre d’élèves par classe et le nombre d’enseignants. Et tous les enseignants de Matam à date ont reçus leur emploi du temps« , explique Ibrahima 2 Barry.

Il faut noter que le ministre de l’Enseignement pré-universitaire a procédé à la suppression de plusieurs postes au sein des établissements publics du pays. Sur la question de savoir si cette décision pourrait impacter négativement sur l’administration de ces concessions scolaires. « Puisque c’est une suppression provisoire, nous allons nous battre pour que la chose marche bien au cas où il y aura des difficultés, des mesures palliatives seront édictées par le département de l’enseignement pré-universitaire. Au niveau du système éducatif, vous constaterez qu’il y a une pléthore de fonctionnaires, alors que ces fonctionnaires-là sont de trop. Donc, il y a même des gens qui sont venus à l’éducation, qui ne sont pas aptes à enseigner« , dénonce le premier responsable de l’éducation de Matam.

Parlant du retard accusé au niveau des programmes durant l’année scolaire, le directeur communal de l’éducation de Matam rassure en ce qui concerne l’achèvement de ceux-ci avant le début des examens. Ibrahima 2 Barry fait tout de même un appel à l’endroit des parents d’élèves. « S’il n’y a pas de perturbations liées aux activités outre qu’éducatives, je vous parie que le programme sera respecté. L’année dernière par exemple, nous n’avons pas connu de retard au niveau de l’enseignement des programmes. Je profite de votre micro pour lancer un appel vers les parents d’élèves, élèves et enseignants pour que demain mardi 04 octobre 2022 que les gens soient-là en grand nombre. L’inspection générale a déjà élaboré une progression annuelle du programme. Du 1er jour au dernier. Donc, si un seul jour est perdu, c’est un jour de cours perdu« , a fait remarquer Ibrahima 2 Barry.

Au regard des résultats catastrophiques enregistrés lors des examens, cet acteur éducatif a laissé entendre que les inspections pédagogiques seront multipliées pour un suivi rapproché des enseignants afin que le niveau d’apprentissage des enseignants soit rehaussé.  

Moïse Rama Fils