Miss Guinée : Le COOMISGUI annonce les couleurs de la prochaine édition

0
432

Conakry-Guinée : Dans un point presse animé ce vendredi 20 janvier, la nouvelle équipe organisatrice du Concours national de la beauté guinéenne, dénommée  » MISS Guinée » a mis  en lumière devant un public mosaïque (artistes, opérateurs culturels et partenaires) son agenda pour l’édition 2023.

A travers ses stratégies qui consistent à construire une image de marque pour renforcer la crédibilité et la transparence dans l’organisation du concours, la promotion culturelle et artistique par le biais des grands évènements, mais aussi promouvoir le projet  »Branding Guinée » à travers le charme et la beauté féminine guinéenne.

Dans son intervention, la présidente directrice générale de KPAAK et présidente du COOMISGUI, Aminata Diallo, a rappelé le mode d’acquisition pour l’organisation du concours national de beauté en Guinée. «Je vous rappelle que le Ministère de la culture de l’ancien gouvernement du président Alpha Condé avait lancé un appel à candidature ouvert à toutes les personnes physiques ou morales, détentrice d’entrepreneur de spectacle et intéressée par l’organisation de Miss Guinée qui est un évènement culturel d’envergure nationale pour laquelle KPAAF avait soumissionné et avait été retenu comme la nouvelle structure organisatrice du concours national de beauté. Au mois de décembre 2022, le gouvernement de transition a lancé à son tour un appel à candidature ouvert aussi à toutes les personnes physiques ou morales, pour lesquels KPAAF a soumissionné et a été retenu comme la nouvelle structure organisatrice du concours national de beauté en Guinée», dit-elle.

Dans le même sillage,  elle a indiqué le but et les valeurs de cette nouvelle entité pour les éditions à venir. «L’objectif principal que se fixe le nouveau comité d’organisation Miss Guinée, appelé COOMISGUI, est le respect de l’éthique, la conformité et la transparence, afin de mieux valoriser le charme de la beauté guinéenne dans tout son attrait», a déclaré Aminata Diallo.

Par ailleurs, les principales lauréates recevront pendant une année :

Miss élue  (1er prix), une voiture personnelle, dotation 100 litres de carburant par mois, une année de prise en charge de location d’un appartement de luxe (5 millions/mois), prise en charge des frais utilitaires (électricité et eau), obtention mensuelle d’une prime 3 millions, prise en charge d’un holiday pack de valeur de 2.500 euro, une tenue africaine est offerte par KPAAF/mois et la garantie de représenter la Guinée à Miss monde 2023.

1ère dauphine (2ème prix), une prise en charge de formation professionnelle d’une année dans un pays de la sous région (10 milles dollars), une année de prise en charge de location d’un appartement de luxe 3 millions/mois, prise en charge des frais utilitaires (électricité et eau), obtention mensuelle d’une prime de 2 millions, prise en charge d’un holiday pack de valeur de 1.500 dollars, une tenue africaine est offerte par KPAAF/mois et un contrat de traitement durant une année après l’élection.

2ème dauphine (3ème prix), une prise en charge de formation professionnelle d’une année dans une université guinéenne (5000 dollars), une prise en charge de location d’un appartement de luxe (1.500. GNF/mois), prise en charges des frais utilitaires  (électricité et eau), obtention mensuelle d’une prime de 1.000.000 GNF, une tenue africaine est offerte par KPAAF/mois et un contrat de traitement durant une année après l’élection.

Amara Touré