Transition en Guinée : La HAC va bientôt bénéficier de l’appui du programme de l’OIF

0
540
????????????????????????????????????

A la tête d’une importante mission de l’Organisation Internationale de la Francophonie (l’OIF), l’ambassadeur Désiré Nyaruhirira, Conseiller spécial, politique et diplomatique de la Secrétaire Général de la Francophonie, a effectué une visite de travail lundi, 3 avril 2023 à la Haute Autorité de la Communication (HAC).

????????????????????????????????????

Accompagné de M. Cyril Kulonovic, consultant et expert électoral, et de M. Saidou Kane, chef du pôle « Démocratie à la Direction des Affaires Politiques et de la Gouvernance Démocratique de l’OIF », l’Ambassadeur Désiré Nyaruhirira était venu échanger avec le président de la HAC sur les actions engagées par l’OIF en faveur de l’Institution de régulation en soutien au processus de Transition.

Après le traditionnel souhait de bienvenue du président de la HAC, M. Boubacar Yacine Diallo, le Conseiller spécial, politique et diplomatique de la Secrétaire Général de l’OIF s’est dit particulièrement satisfait du travail abattu par la Haute Autorité de la Communication, avant de réitérer la disponibilité de son Institution à accompagner la HAC.

Visiblement détendu, l’Ambassadeur Désiré Nyaruhirira annonce déjà quelques fruits du soutien à apporter à l’organe de régulation du pays, à travers le financement des équipements pour la production de la carte de presse, l’archivage numérique des données audiovisuelles, sans omettre le financement de quelques modules de formation pour les journalistes. Dans le cadre de la redynamisation de nos relations de coopération avec vous, ajoute le Conseiller spécial, «voici ce que nous avons sous la main ».

Sourire aux lèvres, le président de la HAC, M. Boubacar Yacine Diallo d’exprimer sa satisfaction à l’endroit de l’OIF, avant de déclarer que pour l’heure, la durée de validité de la carte de presse professionnelle qui est expirée depuis le 31 mars, est prorogée jusqu’au 3 mai 2023. Histoire de rappeler à la mission de l’OIF, que la priorité de l’Institution de régulation reste pour le moment la confection de cet outil de travail.

De son côté, le chef du pôle Démocratie de l’OIF, M. Saidou Kane qui a également exprimé la volonté de son Institution à poursuivre le partenariat avec la HAC, annonce déjà la signature d’un protocole d’accord avec la HAC, dans le cadre des appuis à apporter. Il promet d’ores et déjà l’envoi de la fiche organique avec les termes de référence de tous les projets en voie de réalisation.

En tout cas, Boubacar Yacine Diallo qui salue et félicite les axes de coopération avec l’OIF, rassure l’expert de la Francophonie que l’organe de régulation des médias guinéens reste grandement ouvert à l’OIF pour une coopération tous azimuts.

Yamoussa Touré, HAC