Mines : l’éboulement dans une mine d’or fait 5 morts à Mandiana (Haute-Guinée)

0
1114

Mandiana, Guinée : Cinq (5) femmes ont trouvé la mort suite à l’éboulement de la mine d’or de Djoubatènèna, située à 3 km du Centre- ville de Mandiana, dimanche, 25 juin 2023 aux environs de 15 heures.

Quatre (4) d’entre elles sont décédées sur place, la 5ème a rendu l’âme à l’hôpital préfectoral, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP.

Selon le médecin chef des urgences de l’hôpital préfectoral de Mandiana, Dr Sékou Sanoh,  deux (02) corps ont été reçus par son service et une autre victime dans un état extrêmement grave qui a succombé 30 minutes  après à ses blessures.

Le directeur préfectoral des mines par intérim de Mandiana, Yacouba Diakité déclare que cette mine n’est pas sous leur contrôle.

«Cette zone a été abandonnée il y a très longtemps par les orpailleurs, mais contre toute attente ces femmes venaient clandestinement descendre dans ces anciens puits à la recherche de l’or. Elles étaient au nombre de cinq (05) à descendre dans ce puits qui les a toutes englouties à la fois, faisant quatre (04) morts sur coup, la cinquième (5ème) a rendu l’âme à l’hôpital préfectoral », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le directeur préfectoral des mines de Mandiana par intérim,  lance un appel aux Propriétaires des mines de Damantii, au comité local de surveillance de la mine Tomboloma, aux chefs de quartiers et aux présidents des districts,  à surveiller jalousement leurs mines d’or et ne jamais accepter que les femmes descendent en profondeur des puits à la recherche de l’or.

Source : AGP