Présidentielle 2020 : le comité inter-parties tient sa 1ère réunion

0
439

Conakry, Guinée : Dans le cadre de l’organisation de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, le comité inter-parties (CIP) de la CENI a tenu sa première réunion ce vendredi à Conakry. Il était question pour ce comité de discuter avec les parties prenantes mais aussi solliciter leur implication dans la tenue de ces élections.

Trois points étaient au centre de cette rencontre : le projet de chronogramme technique élaboré par la CENI, la remobilisation des démembrements et la révision à titre exceptionnel des listes électorales.

«Certains ont déjà des craintes et des suspicions que nous souhaitons convertir en confiance pour permettre à tout un chacun de faire des observations, des propositions pour que la CENI puisse s’assurer que ces démarches et ces initiatives bénéficient des soins de confiance des acteurs électoraux impliqués du processus électoral » affirme Bakary Mansa, le président du comité inter-parties

Pour ce qui est de la situation des démembrements, le directeur du département démembrement de la CENI affirme que la question ne se pose plus.

« On ne pouvait pas entrer dans une phase de consultation entre les différents acteurs pour mettre en place une nouvelle équipe de démembrements qu’il faut former, accompagner. Puisqu’on a déjà certains qui sont là qui ont un certain acquis en matière d’élections; on a préféré de les réduire mais après avoir fait un état situationnel au niveau de toutes les circonscriptions électorales » a fait savoir Boubakar Biro Barry.

Le représentant du PUP à cette réunion invite la CENI à faire en sorte que tous les partis politiques soient impliqués dans tout le processus.

« Le plus important c’est de prendre en considération tous les partis politiques, moi j’estime que lorsqu’on prend une décision, on prend toutes les dispositions pour le faire »  dit-il.

Les partis politiques de l’opposition comme l’UFDG, l’UFR et le Bloc libéral ont brillé par leur absence à cette première réunion du comité inter-parties de la Commission électorale nationale indépendante.