Guinée : L’opposition ne renonce pas à la rue…

0
407

L’opposition au régime de Conakry ne renonce guère aux manifestations de rue, loin s’en faut. Pour exprimer son désaccord à l’Administration Condé, dans l’organisation du scrutin législatif, elle entend tenir -encore- des meetings ce 20 septembre partout dans le pays.

Ni les rencontres avec les émissaires de la Cedeao, ni les assurances du gouvernement d’Alpha Condé n’arrivent à dissuader les leaders de l’opposition regroupés au sein de deux alliances politiques à savoir l’ADP et le collectif des partis.

Ce samedi, à la sortie d’une réunion, son porte-parole, Aboubacar Sylla, a confié au micro de nos confrères de Guinéenews qu’elle maintient bien sa  » marche pacifique » prévue sur l’étendue du territoire national, ce jeudi 20 septembre.

Mercredi dernier, au palais du peuple de Conakry, le pouvoir de Conakry avait pourtant rassuré la classe politique quant à sa volonté de maintenir un climat en renouant le dialogue avec les opposants. Le ministre de l’Administration, Alhassane Condé, avait dans la foulée rappelé qu’il n’était guère dans la volonté de son gouvernement de restreindre l’exercice de liberté par les citoyens.

Justement,  » nous allons prendre au mot les Autorités » réplique l’opposition. L’ADP etle Collectif des partis avaient , après la marche étouffée du 27 août dernier, pu rassembler ses militants à l’Héliport de la Minière.

Cette ènième invitation des militants à une marche intervient au moment où s’achève à Conakry un Forum économique qui a regroupé plusieurs spécialistes du développement à l’échelle internationale. Mieux, elle intervient au moment où des informations convergent dans le sens que l’administration Condé va atteindre, dans les prochaines semaines, le point de l’initiative des pays pauvres très endettés ( PPTE). Ce qui conduirait à un allègement des 2 tiers du stock des dettes du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici