Terrain politique ; Souleymane Cissé dribble Kouyaté et le PEDN

0
266

Si ce ministre qu’on croyait  » fidèle des fidèles » du président du PEDN, Lansana Kouyaté n’était pas un  Pelé, il ne peut certainement pas échapper au sobriquet de Cristiano Ronaldo. En moins d’un mois, Souleymane Cissé, ex ministre du Plan, a démissionné deux fois, avec fracas même si la dernière est un  » non-évènement  » aux yeux de son ancien  » camarade » du PEDN

Nul ne pouvait  s’attendre à un tel bouillonnement ! L’homme qui a suivi à la lettre les injonctions de son parti, le PEDN, en acceptant de quitter le fauteuil ministériel ainsi que les tapis rouges, a surpris plus d’un. Souleymane Cissé a aussi quitté l’opposant Kouyaté. Les raisons ne sont pas encore élucidées.Beaucoup de langues racontent et des plumes signent que le pouvoir de Conakry a étalé ses filets pour pêcher ce cadre jadis qualifié  » intègre » du PEDN.

L’homme à  » deux démissions » a rendu un  camp heureux le jour avant de le rendre misérable la nuit tombée. En quittant le navire gouvernemental, incontestablement, en compagnie d’une autre ministre, celui du Contrôle économique, Cissé laissait une mauvaise image à l’administration Condé. Les cris de joie et de fierté se faisant ainsi sentir du côté de la corniche de Matoto.

Aujourd’hui, c’est de ce côté où l’on se demande se qui se passerait bien dans la tête de ce grand ami du aître des lieux ! La joie le fuyant, Lansana Kouyaté a lâché :  » c’est un non-évènement ». Ceci exprime toute la déception de ce leader de l’opposition face à une action politique aussi imprévisible à ses yeux.

Dans le marigot politique, celui qui n’a pas atteint l’autre rive, ne doit se moquer de celui qui se noie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici