Kerfalla Yansané promet :  » Il faut désormais s »interesser aux problèmes de base du Guinéen »

0
493

Kerfalla YANSANE, ministre des FinancesAu terme des travaux du premier Forum Economique de la Guinée, le ministre de l’Economie et des Finances  Kerfalla Yansané s’est dit « très satisfait » et « garde beaucoup d’espoir pour la  réussite de la Guinée dans son projet de développement » Lisez sa réaction

« Ce forum a suscité, durant les deux jours d’activités, beaucoup d’engouement tant de la part des Guinéens que des étrangers. Il y a eu une participation à la fois de qualité et de quantité et les gens sont restés, au cours de ces deux jours, attentifs et très actifs dans les débats.

Donc, je pense que c’est une impression que tout le monde a compris que ce forum concernait leur préoccupation principale. C’est-à-dire, les défis et les contraintes de développement de la Guinée. Ce n’est pas seulement le gouvernement ni l’administration mais le secteur privé et  la société civile ont tous participé activement. Les partenaires étrangers sont venus en grand nombre pour nous assister, réfléchir avec nous sur nos problèmes.

Donc, je ne peux avoir qu’une impression de satisfaction pour ce qui a été accompli pendant ces deux jours, pour la qualité des débats et l’intérêt que les uns et les autres ont porté à ce forum. Je me réjouis également de la couverture médiatique qui a été faite de ce forum. »

Sur les retombées  de ce forum, le ministre souligne : « Je trouve un peu prématuré de parler d’elles. Mais ce qui est certain, c’est que tous les grands problèmes de développement, depuis l’atteinte du point d’achèvement du PPTE jusqu’à la période après-le point d’achèvement du PPTE ont été abordés.

Les participants  ont conclu qu’il faut maintenant s’intéresser aux problèmes de base des Guinéens, aux besoins pressants des populations concernant les infrastructures, la sécurité alimentaire, l’agriculture, les aspects sociaux, la formation, la santé, le renforcement des capacités humaines et institutionnelles. Enfin, une bonne administration pour que l’Etat soit capable de rendre les services auxquels les uns et les autres peuvent s’attendre. Egalement, on a parlé de l’après-forum, du suivi.  »

Propos recueillis par Ahmed Kalan Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici