Emeute-Madina : quand un journaliste prend un autre pour le général Baldé

0
298

Hier vendredi 21 septembre, le président de l’Ong, Observateur national de la démocratie en Guinée (ONDG) Kalifa Gassama Diaby  s’est rendu sur les lieux en bonne escorte de la gendarmerie. Et avec une équipe multimédia.

Après avoir passé son message de paix, et de retenue, le porte-parole des jeunes de la ‘’Casse’’ de Madina s’est prêté aux questions de la presse. Après lui, l’auteur de ces lignes, était arrêté au milieu des gendarmes casque à la main. Il a été pris pour le général Ibrahima Baldé, commandant de la gendarmerie nationale. Mon général,  peut-on recueillir vos sentiments ? S’est exprimé le jeune reporter…

Nous étions vendredi, nous étions donc vêtu de petit boubou, mode communément appelé ‘’coupé décalé’’. Nous avons sourit et avons répondu, non sans une petite dose d’humour, que nous sommes de la presse. Et notre interlocuteur journaliste ne trouvera d’autres mots sinon que ceci : « Ah ok, le général n’est donc pas venu ? Excusez-moi, je viens d’arriver… »

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici