Boké- 2 octobre : un homme politique avait plaidé pour 2013 l’organisation des festivités

0
499

Boké, 1er Octobre– Un homme politique, originaire de la région de Boké, vu le retard que prennent les infrastructures, vient de relever à la presse qu’il avait suggéré que les festivités du 2 octobre se tiennent à Boké, mais en 2013.

C’est cette information que vient juste de parvenir à notre rédaction. Un de nos correspondants qui a eu un bref entretien avec  ce fils de Boké, rapporte que l’homme vient de se désolidariser de la démarche.  » Javais demandé à ce qu’on projette les festivités du 2 octobre en 2013 à Boké » » a simplement signifié ce membre du comité de pilotage des festivités

Sur place, nos confrères rapportent que sur la Place de l’Indépendance de Boké, les graviers sont de mauvaise qualité.  » On aurait dû y déposer les graviers de couleur blanche », se soucie-t-il de l’esthétique.

Le gouvernement guinéen, optant pour une fête de l’Indépendance tournante entre les 4 régions du pays, avait pour  but le développement des infrastructures de toutes sortes de celle choisie. Boké qui reçoit la Guinée en 2012, a été choisit dès novembre 2011. Les fonds à allouer pour faire face à la construction de ces édifices auront accusé un retard.

Dans les médias locaux, des membres du comité de pilotage regrettaient le fait que ces fonds étaient indisponibles jusqu’à une date récente.

Le Chef de l’Etat guinéen qui avait émis cette idée, veut désormais que  tous ces chantiers soient bouclés au plus tard en fin d’année.

Mettre ces grands projets dans une ville de l’intérieur souvent oubliée, à l’image des autres d’ailleurs, en dépit de ses innombrables ressources naturelles, est l’un des atouts de cette volonté exprimée au sommet de l’Etat guinéen.

Ce 2 octobre, la Guinée fête le 54ème anniversaire de son indépendance acquise en 1958 après que son peuple ait dit  » Non » à la Communauté française proposée par la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici