Education/Fria: une ong américaine au secours des élèves…

0
274

Des  travailleurs de l’Usine de Friguia et leurs enfants peuvent à présent, pousser un ouf de soulagement. Alors qu’ils ne savaient plus, ou presque, comment faire face aux frais de fournitures scolaires, une ong américaine nommée ‘’Angels &Doves Fundation’’  se signale. Dans ses bagages, des fournitures scolaires et vêtements.

 

Cette Ong américaine, en collaboration avec le Projeg (Programme de renforcement de capacité des organisations de la société et de la jeunesse guinéenne) a procédé mercredi 10 octobre, à la remise d’une quantité modeste des fournitures scolaires aux enfants des travailleurs de Friguia. C’était à la mairie.

Ces dons sont composés de 10 cartons de cahiers, 40 cartons de stylos, 5 cartons de crayons, 120 ardoises.

La cérémonie de remise s’est déroulée en présence des autorités préfectorales, communales, et du collège syndical de Rusal.

Pour les discours, c’est le maire de Fria, Amara Traoré qui ouvre le bal. Il a souhaité la bienvenue aux donateurs avant de saluer la justesse et l’opportunité du geste. Que Dieu les récompense, conclut le maire.

L’Association des ressortissants et sympathisants de Fria, par la voix de son secrétaire général a exprimé  sa satisfaction de voir ces dons soulager les bénéficiaires. Thierno Baîlo Baldé a promis de continuer à se battre avec les moyens de bord, à participer activement au développement de la préfecture de Fria.

« Nous sommes entrain de monter bien d’autres projets au bénéfice de Fria. J’appelle les autres jeunes à rejoindre les rangs de notre association pour une synergie d’action… »

Il remerciera le Projeg pour tous ses efforts en faveur de Fria. Il citera en exemple, le financement d’une étude sur la problématique scolaire à Fria. Dont le coût est de 39 millions de francs guinéens.  Au sortir de cette remise, Thierno Baïlo Baldé espère que beaucoup d’autres ongs et bonnes volontés feront autant sinon plus pour le plus grand bien de Fria. 

Seulement, le problème n’est pas réglé…   

L’Ong locale ‘’Relais’’ (renforcement des capacités des associations et des initiatives sociales) qui a mené de bout en bout, les démarches coté transit, pour que ces dons arrivent à destination, a aussi exprimé quelques mots aimables à l’endroit de ladite fondation américaine et du Projeg.

Son directeur exécutif Boubacar Diallo a révélé que ces dons étaient destinés à Conakry. C’est le Projeg qui a souhaité qu’ils viennent aux enfants de Fria qui traversent une crise sans précédent.

Pour la vedette du jour, Fabrice directeur exécutif de ‘’Angels & Doves Fundation’’  cette contribution symbolique vise à permettre aux enfants des travailleurs de l’Usine, de reprendre le chemin de l’école.

Il rappellera que sa Fondation qui opère en Afrique de l’ouest, intervient dans deux domaines principaux : la santé et l’éducation.

Le représentant du Projeg, Mady Dawando rappelle que son Ong est un programme d’appui aux organisations de la société civile. Elle participe à la mise en œuvre des politiques sectorielles de l’Etat. Et elle met en relation les ongs nationales avec celles du Nord.

Toutefois, le représentant du collège syndical Mamadou Kaly Baldé s’est certes réjoui des dons, mais relève que le problème n’est pas réglé. « Les enfants vont recevoir ces fournitures scolaires, mais les parents eux, n’ont pas les moyens de payer les scolarités. Donc ces cahiers, stylos, crayons… ne seront pas utilisés… » Les parents sont sans salaires depuis plusieurs mois.

Présidant la cérémonie, le représentant du préfet, Alpha Mamoudou Diallo lui, rassure que les présents dons iront aux ayants droits.
Nous y reviendrons !

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici