CENI : l’APAC demande une place à la Société civile !

0
323

Les professionnelles de l’Information et de la Communication regroupées dans l’association APAC-Guinée, sollicitent une représentation au sein de la nouvelle Ceni. Lisez la lettre adressée au présdient du Cnoscg

 

Monsieur le Président,

 

Dans le cadre de la mise en place très prochaine de la CENI, nous responsables de L’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC-GUINEE) voulons attirer votre attention sur la nécessité pour la Société Civile Guinéenne de prendre en compte la dimension genre pour la désignation de nos représentants  au sein de la CENI  recomposée.  

 

 

 

Très active  sur tous les fronts, la Guinéenne ne saurait être oubliée à ce niveau et en ce moment où notre pays la Guinée se bat pour terminer la transition en beauté, en organisant des élections législatives transparentes, crédibles et acceptées de toutes et tous.

 

 

 

L’APAC-Guinée en tant que membre du CNOSC-G  et regroupant des femmes professionnelles du secteur de l’information et de la communication  dispose en son sein de compétences capables de travailler dans cet environnement.
Les médias jouent un rôle essentiel dans la construction sociale d’un Etat et les femmes journalistes  comptent s’inscrire dans cette dynamique et prendre leurs responsabilités.

 

C’est pourquoi l’implication des femmes journalistes dans le processus électoral est capitale, quant à leur contribution pour porter les voix des femmes au niveau national.

 

Aussi, Monsieur le Président du CNOSC-G, je vous saurai infiniment gré de bien vouloir prendre en compte la désignation d’un membre de l’APAC–Guinée au sein de la future CENI recomposée.

 

Salutations cordiales,

Hawa Camille Camara-Barry »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici