CENI : l’opposition menace de reprendre les rues…

0
200

L’aile dure de l’opposition se réserve le droit de reprendre les rues, si  le ministre de l’administration du territoire  et de la décentralisation venait à modifier sa liste de désignés au nombre de 10 à la future Céni. C’est  du reste un extrait de la déclaration faite par Aboubacar Sylla au sortir d’une rencontre surchauffée le vendredi dernier,  au siège de son parti à Ratoma.

 

Cette rencontre, rappelons-le a été mise à profit pour répondre au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation. Celui-ci, faute de consensus au sein de l’opposition pour la désignation de 10 représentants à la Céni, avait invité, il y a quelques jours, les leaders de l’opposition dans son ensemble, à se concerter en vue de proposer une liste commune de 10 représentants.

Cette rencontre, si elle a permis de réaffirmer la position des partis dits grands du collectif et de l’ADP, elle a aussi permis de comprendre  davantage les fortes dissensions qui les laminent. Puisque des leaders comme Amadou Oury Ditinn Diallo, Mamadou Bhoye, Faya Millimono, et d’autres avaient claqué la porte sous divers prétextes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici