Labé : matinée chaude dans la ville…

0
207

Une marche des collégiens et lycéens de plusieurs établissements scolaires a paralysé ce lundi matin les activités dans la capitale du Foutah où des échanges de pierres ont été constatés également entre grévistes et forces de l’ordre, a-t-on appris de sources concordantes.

  » Je n’ai pas rester longtemps ce lundi au service ( hôpital régional de Labé, ndlr). Les collégiens et lycéens ont entamé dès 10 heures une longue marche » affirme un agent des services de santé, à notre micro. Plusieurs activités ont reçu un sérieux ce lundi matin dans la capitale du Foutah. Des jeunes collégiens se sont déversés dans les rues de la ville pour protester contre le limogeage du proviseur du lycée Lansana Conté, Mme Bah Mariama Tata.

Les manifestations d’élèves, en croire plusieurs sources, ont débuté jeudi dernier. Signal aux autorités préfectorales de l’Education d’un malaise profond. C’est devant le siège de la direction préfectorale de l’Education ce matin que certains jeunes manifestants sont passés pour signifier leur état d’âme.

La marche des jeunes n’a pas laissé tranquilles les autorités. Les forces de l’ordre mises dans les rues pour calmer la situation ont échangé des cailloux en maints endroits avec les manifestants.  » Lon ne sait pas pour le moment s’il y a eu des blessés » témoigne un agent de santé.

Forte politisation de l’acte

 » Les élèves pensent que l’acte administratif enlevant madame le proviseur Mariama  Tata à son poste est hautement politique. Pire dans l’opinion à Labé l’on essaie de donner une connotation ethnique à cela » commente un étudiant diplômé, en séjour à Labé. La dame serait remplacée puisque proche de l’ufdg, parti de l’opposant  Cellou Dlein Diallo.

Ce matin, dans le site officiel de ce parti, une grande photo de madame le proviseur et un long article sur elle. Celui relate d’ailleurs  » le talent » de Mariama Tata.

A suivre….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici