Climat des affaires : les experts de la Banque mondiale félicitent la Guinée

0
253

Suite à la publication cette semaine du rapport Doing Business prévisions 2013, qui a vu l’amélioration de la Guinée dans le classement de la «  facilité à faire les affaires », les experts de la Société Financière Internationale, filiale du Groupe Banque Mondiale, étaient au Palais Sékhoutouréya le mardi 30 octobre 2012

C’était pour faire le point sur la situation du climat des affaires en Guinée. Cette délégation de la Société Financière Internationale qui appuie le secteur privé, a exprimé sa satisfaction au Pr Alpha Condé pour les performances enregistrées par la Guinée.

D’après  le classement Doing Business 2012-2013, la Guinée a gagné trois places par rapport à l’année dernière. Selon ce rapport, notre pays fait partie des 23 économies dans le monde qui ont au moins mis en place trois reformes majeures de leur règlementation des affaires mesurées par Doing Business. Ces reformes sont la création d’entreprise avec le guichet unique ; l’obtention des permis de construire à un coût raisonnable et le raccordement au réseau électrique. Autant d’aspects qui ont fait que la Guinée figure parmi les 20 économies au monde qui ont le plus fait de progrès en réduisant leur écart aux meilleures réglementations des affaires.

A sa sortie de l’audience, Frederic Meunier, Expert Doing Business à la Société Financière Internationale a déclaré : « La Banque Mondiale a rencontré le Président de la République aujourd’hui, après la publication du rapport Doing Business cette semaine qui a vu l’amélioration de la Guinée dans le classement de la facilité à faire les affaires. Nous avons rencontré le Président de la République pour  faire la situation sur le climat des affaires en Guinée. Et nous sommes venus féliciter le gouvernement et notamment le ministre des Finances, du Budget et la ministre de l’Industrie pour les initiatives qui ont permis à la Guinée de s’améliorer de trois points dans le classement Doing Business. Cette année, la Guinée fait partie des 23 économies qui ont mis en place trois reformes du climat des affaires. Il s’agit notamment de la création d’entreprise avec le guichet unique, la réduction du frais des permis de construire et enfin l’amélioration du raccordement à l’électricité avec la demande du permis d’excavation en même temps que la requête du permis. Pour la première fois depuis la création du rapport Doing Business de la Banque Mondiale, la Guinée a mis des reformes en place. Nous sommes très heureux de voir une telle amélioration, de voir ces reformes se passer sur le terrain, voir les entrepreneurs contents et les choses bouger dans le quotidien ».

De son côté, Hadja Ramatoulaye Bah, ministre de l’Industrie et des PME a, au nom de ses collègues des Finances et du Budget, exprimé sa gratitude à la Banque Mondiale : «Nous sommes très heureux et nous félicitons la Société Financière Internationale pour son appui technique, surtout pour nous amener à entreprendre ces trois reformes. Je dois remercier mon collègue ministre d’Etat de l’Economie  et des Finances, Kerfala Yansané, celui du Budget, Mohamed Diarré et le Ministère de la Justice qui nous a permis de mettre en place le guichet unique. Car, c’est à travers ces critères que nous avons gagné 26 points par rapport à d’autres pays. Mais ce n’est qu’un début. Nous avons encore des reformes à faire dans le cadre non seulement de Doing Business, mais aussi dans le domaine du secteur privé pour permettre à notre pays d’enregistrer les reformes souhaitées. En 2013, nous aurons 4 nouvelles reformes à entreprendre qui sont le transfert de propriété, l’accès au crédit, le commerce transfrontalier et aussi le paiement des taxes et impôts ».

Autant dire que l’année 2013 s’annonce prometteuse pour le développement du secteur privé guinéen et surtout en matière d’appui institutionnel et des facilités d’investissement en Guinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici