Novotel-Conakry : le personnel demande le départ du DAF pour  » mauvaise gestion »

0
353

Les employés de l’hôtel Novotel-Conakry, à travers le syndicat, exigent des autorités le limogeage de leur directeur administratif et financier, Ibrahima Kobèlé Keita, pour «  mauvaise gestion » de la société.

Le patron de la délégation syndicale de Novotel, lors de notre rencontre, a exhibé des chèques. Le premier compte 1 milliard de francs guinéens et le second de plusieurs millions. Ces sommes résultent des opérations de hadj 2012.

«  Avant, Novotel a toujours géré certaines opérations de pèlerinage, jamais nous n ‘avions vu ces montants. Depuis plusieurs années, c’est le directeur administratif et financier ( DAF) qui gérait cela » explique Lolamou Jean François, délégué syndical.

A l’en croire, cette année, la gestion de toutes les  opérations de Novotel dans le cadre du hadj ont été confiées à une autre direction, transparence aidant, dit-il, les employés savent désormaias ce qui se passe.

Contre Ibrahima Kobélé Keita, plusieurs griefs des syndicats. Dont la catégorisation qui devait permettre, selon la délégation syndicale, de ranger les employés selon des critères objectifs en vue des avancements en salaires.

 

«  Il a toujours dit aux directeurs généraux précédents ainsi qu’aux employés de Novotel qu’il procédera à une augmentation des salaires, jamais il ne l’a fait » poursuit Lolamou.

A Novotel, l’on nous signifie que bien d’employés touchaient avant des salaires compris entre 175 milles gnf et 200 milles. La dernière hausse intervenue, soutient-il, est l’œuvre de la délégation syndicale.

«  Pire, M. Kobélé, quand il s’agissait de la signature en 2011 du protocole d’accord avec le syndicat, il a encouragé le DG français à ne pas signer. Quand vous faites choses en défaveur des employés, quand vous ne tenez jamais vos promesses, ils ne peuvent plus vous croire » marmonne le délégué syndical.

Tous ces problèmes se sont exacerbés le 4 octobre dernier lors d’une assemblée générale des employés de Novotel. Plusieurs d’entre eux étaient sortis de leurs gonds, dit-on.

Le DAF, Ibrahima Kobélé, est même accusé davoir créé une société de catering,  New Rest, et fait de   » la concurrence déloyale » à Novotel.

Chaque année, Novotel donnerait des places pour le pèlerinage musulman. Le syndicat accuse le DAF d’avoir géré ce volet également comme bon lui semble.

. Ce jeudi matin, nous avons pu joindre le DAF de Novotel, Ibrahima Kobélé Keita, qui a promis de répondre vendredi matin à 10 heures.

 

A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici