Meurtre de Mme Boiro :  » la police doit immédiatement arrêter les auteurs » dit le gouvernement

0
163

Le gouvernement guinéen, indigné par l’assassinat de la directrice du Budget, a instruit la police nationale à chercher à arrêter  » immédiatement » les auteurs de ce crime, a annoncé le porte parole de la délégation ministérielle à la maison mortuaire.

 » La poilce doit immédiatement arrêter les auteurs » de ce crime, affirme le ministre délégué au Transport, Tidiane Traoré. Il a expliqué à la famille éplorée que le chef de l’Etat est très choqué par l’assassinat de Mme Aissatou Boiro, directrice nationale du Budget.

Vendredi soir, aux environs de Kipé, alors qu’elle est en route pour la maison, Mme Boiro a été tirée à bout portant par des hommes armés. Criblée de balles, la directrice du Budget n’a pu survivre. Cette mère de quatre enfants, selon notre confrère de l’AFP, serait à l’origine du démantèlement d’un réseau qui avait voulu détourner plus de 13 milliards gnf. Les cadres incriminés étaient issus de sa direction et du ministère des finances.

Au moins neuf personnes ont été arrêtées à la suite du démantèlement du réseau qui avait tenté de détourner des fonds publics. Une autre est en fuite. Décrite par ses collaborateurs comme une femme « courageuse », « dynamique » et « incorruptible, Mme Boiro était âgée de 58 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici