Corruption : la Chine et la Guinée préoccupées…

0
209

La Chine et la Guinée, deux pays déterminés à lutter contre la corruption, peuvent partager leurs expériences dans ce domaine, en vue d’en faire un modèle dans l’intérêt supérieur de leurs nations respectives, a déclaré un responsable du RPG-Arc-en-ciel.

 

« En ce qui concerne la lutte contre la corruption, il me paraît très important de poursuivre les efforts, non seulement pour les Chinois, mais également pour les autres pays sur la planète, où la corruption est devenu aujourd’hui un grand fléau », a déclaré à Xinhua Sékou Camara, membre du Comité central du Parti RPG-Arc-en- ciel, parti au pouvoir en Guinée

Selon lui, la Chine a fait beaucoup d’efforts et de progrès dans la lutte contre la corruption. L’exclusion récente des hauts dirigeants corrompus, a-t-il estimé, montre le courage et la détermination du Parti communiste chinois (PCC) pour déraciner la corruption. M. Camara s’est déclaré « très sûr » que le PCC va remporter la victoire dans la lutte contre la corruption ».

Lors de son 18e Congrès national tenu du 8 au 14 novembre à Beijing, le Parti communiste chinois (PCC) a réaffirmé, à travers le rapport du secrétaire général sortant du parti Hu Jintao, sa détermination à combattre la corruption.

Rappelant les efforts déployés par le président guinéen Alpha Condé contre la corruption en vue d’une bonne gouvernance, M. Camara estime qu’à cet égard, « la Guinée et la Chine doivent pouvoir échanger suffisamment sur leurs expériences acquises dans la lutte contre la corruption ».

M. Camara a par ailleurs fait l’éloge du développement de la Chine depuis les dix dernières années. « Au cours de la dernière décennie, sous la direction du PCC, la Chine a obtenu d’importants progrès dans la construction du socialisme à la chinoise, et enregistré également beaucoup d’expériences ».

Il s’est déclaré convaincu qu’avec la nouvelle direction issue du 18e Congrès du PCC, « la Chine va compléter son projet de construction d’une société chinoise encore plus prospère, et réaliser l’objectif de son développement ».

« Ces succès acquis vont transformer la Chine en une puissance mondiale jouissant d’une plus grande influence internationale », a- t-il affirmé.

Xinhua

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici