Kaloum : grosse pub…gratuite pour Baidy !

0
243

Baidy Aribot vient de sortir plus que populaire  de sa convocation au Tribunal de première instance de Kaloum où il avait, en compagnie de son avocat, répondu aux questions du juge d’instruction. Analayse…

Natif de Kaloum, centre-ville de Conakry, Baidy Aribot y tire sa popularité en raison de ce lien avec les kaloumkas. L’argent lui brûlerait également les doigts, disent les autres, surtout en faveur de son entourage.

Après ses passages à la banque centrale de Guinée puis au gouvernement Kouyaté sous Lansana Conté, suivis de son ascension fulgurante dans les fonctions importantes de l’Etat, sous la junte CNDD, Aribot y a gagné en galons.

Mais sa popularité a connu ce mardi une incroyable hausse à Kaloum à partir de cette  » convocation » à la Justice au moment où la bataille politique autour du centre-ville fait rage.

La centaine de jeunes de Kaloum qui a apporté ce mardi matin son soutien au fils de Kaloum, démontre un état d’esprit. L’adhésion des voisins, connaissances et autres amis à la thèse selon laquelle le pouvoir de Conakry  » harcèle » le président de l’AS Kaloum, club de football.

« …parce que je ne partage pas quelque  part leur point de vue, ils passent par des moyens détournés pour me convoquer au tribunal » reconnait l’interessé.

 » La foule était même prête à en découdre avec les forces de l’ordre ce matin tellement les gens sont irrités par cette affaire » nous confiait dans l’après midi à Kaloum, un proche de Baidy.

 » Des démagogues qui entourent le président Alpha Condé racontent des mensonges sur les jeunes pour gâter leur avenir » rouspestait vendredi dernier le Général Sékouba Konaté, sur les ondes d’une radio locale.

 » Baidy Aribot est compétent, il est rentré pour travailler » poursuit l’ami d’enfance de l’ancien DG de la Caisse nationalle de sécurité sociale sous la tansition militaire.

Baidy est rentré à Conakry il y a seulement quelques jours. Avant, l’on se rappelle de la bataille que mènent son camp et celui des proches du pouvoir pour le contrôle du plus prestigieux club de football de la ville, AS Kaloum.

Sur la route des législatives, Alpha Condé et son pouvoir ne veulent perdre Kaloum, un  » bastion » imprenable des anciens présidents guinéens. Sur le chemin, des embûches dont un certain Baidy Aribot qu’il faut avoir. Faut-il continuer à ménager l’homme ou l’intimider en vue qu’il tombe dans l’escarcelle du pouvoir ? That’s the question….

Comprenant l’enjeu que requiert Kaloum, dans toute élection, les opposants ont égalment bondit sur l’occasion. D’où la présence de Mouctard Diallo au Tribunal ce matin et celle de Sydia Touré à domicile, hier lundi.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici