Crise chez Alo-Médias : une grande centrale au secours des journalistes !

0
261

Le plus grand syndicat du pays, la CNTG ( confédération nationale des travailleurs de Guinée) s’est saisi du dossier des journalistes   » remerciés » du groupe de presse  » Alo Médias » ce lundi à la Bourse du Travail où les victimes se sont rendues.

C’est désormais la puissante syndicale des travailleurs de Guinée qui devrait prochainement prendre à bras-le- corps cet ènième licenciement abusif de journalistes. La CNTG pense que le dossier de ces jeunes journalistes mérite une attention particulière.

Elle devrait alors informer le CNC ( Conseil national de la communication) que cette affaire est bien de son ressort.

La semaine dernière, la direction générale d’Alo-Médias a mis dehors 26 journalistes pour n’avoir pas  » rédigé un rapport » d’activités allant du 1er novembre au 19 novembre courant.

Le collectif de ces jeunes reporters refusent le statut de  » stagiaires » pour avoir travaillé pour la radio  » Cherie fm », la télé  » Ta Tv » et les sites internet du groupe durant plus de trois mois.

Ce lundi matin, ces journalistes de ce collectif, soutenus par des confrères de la presse nationale, s’étaient déjà rendus au siège du CNC pour signifier  » l’abus d’autorité » de dame Colle et plaider pour la mise sur pied d’une  » Convention collective des médias ».

A.Touré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici