Dossier Waymark : la CENI attend les explications de l’OIF

0
323

L’équipe de la commission électorale nationale indépendante ( CENI) est très prudente sur le dossier  épineux de l’opérateur électoral  Waymark, en croire nos confrères de la radio télévision guinéenne.

La question de l’opérateur électoral reste  ainsi la principale pomme de discorde entre le pouvoir de Conakry et l’opposition. Celle-ci menace d’ailleurs de redescendre dans les rues si cette question cruciale ne trouve pas solution.

 

Avant alors de s’élargir sur ce dossier de l’opérateur waymark, contesté par les opposants, Bakary Fofana et ses collègues demandent des explications aux experts de la Francophonie relatives à ce dossier. Ce, avant toute action allant dans le sens de la révision du fichier électoral guinéen.

 

Selon la mouvance présidentielle, la question du choix de l’opérateur électoral doit être réglée par la commission électorale, souveraine sur ce dossier. Certains de ses experts rapportent par ailleurs que «  le transfert du fichier de la Sagem à waymark est fait » et que «  tous les problèmes sont corrigés ».

 

L’opposition, en croire son porte-parole, Aboubacar Sylla, la question de cet opérateur sud-africain doit trouver sa solution par un accord politique. Puisque, soutient le président de l’UFC, l’arrivée de waymark n’a pas fait objet d’appels d’offres.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici